1) SECOND Announcement of Opportunity (AO-2) for participation in the CHEOPS Guest Observers Programme
On Wednesday 4th, the second Announcement of Opportunity (AO-2) for participation in the ESA CHEOPS Guest Observers Programme opened. The call covers the period 26 March 2021 and 25 March 2022 and is open to scientists worldwide.

Full details, including all tools/manuals/information needed to prepare and submit observing proposals, can be found at:
https://www.cosmos.esa.int/web/cheops-guest-observers-programme/ao-2

The deadline for submission of proposals is 12:00 hrs GMT/13:00 hrs CET on 1 Dec 2020

2) Hypatia Colloquium: Early Career Astronomer series at ESO
In a time in which most of the planned international conferences and science events have been postponed or cancelled because of the COVID-19 pandemic, ESO is pleased to releasea new series of talks aimed at fostering the visibility and promoting the work of astronomers atan early stage of their career.
 
The new series called the “Hypatia Colloquium: Early Career Astronomer series at ESO” foresees a series of seminars to be scheduled on Tuesdays at 3pm (Garching time) during the months of February to June 2021.
 
PhD students and early postdocs (max 3 years from the PhD) working in any field of theoretical and observational astronomy and astrophysics are invited to apply to be nominated as speaker of the Hypatia Colloquium, by submitting an abstract through the dedicated form.
 
The closing date for this application round is 30 November 2020.
 
For more information, please check the dedicated web page or send an email to esohc (at) eso.org

3) Atelier "virtuel" PNP : Pôle de données “petits corps” | 18 Novembre 2020 |

Chères/chers collègues,

Le CNES et l’INSU ont le plaisir d’annoncer la tenue d’un atelier du Programme National de Planétologie le 18 Novembre prochain concernant les besoins scientifiques de la communauté française étudiant les “petits corps” qui se déroulera sur une journée (par teleconf).

Cette réunion a pour but de présenter le cadre du projet de création d’un pôle de données “Petits corps” en coopération avec les laboratoires scientifiques français intéressés et le CNES, qui vise à la valorisation des données de haut niveau produits par la communauté et à la pérennisation des services associés.

Seront abordés les sujets suivants :

La situation actuelle du projets, les besoins déjà identifiés, les cas d’utilisation qui en découlent les fonctions et services qui pourront être offerts par le pôle,
Les besoins scientifiques de la communauté, actuels et futurs en tant que fournisseur ou consommateur de données,
Les types de données (Astrométrie, photométrie, dynamique, spectrale, …) hébergés dans les différents laboratoires, les perspectives des projets à venir et les politiques (licence, contraintes d’utilisation, localisation,…),
Les interfaces externes (ou services) existantes ou en projet auxquelles le pôle devrait s’interfacer (ex: VESPA, PDS Nasa, moyens d'observation...).
Durant cette journée, chaque laboratoire/équipe impliqué dans l’étude des petits corps est invité à présenter en quelques minutes ses actions actuelles et ses besoins. Cette réunion n’aura pas pour objet ni discussion technique (protocole, format de donnée, ...), ni une discussion des futurs programmes de recherche mais plutôt une discussion scientifique sur la
valorisation des données de haut niveau produits par la communauté française.

A l'issue de cette réunion, nous souhaitons avoir avancé collégialement sur la spécification des besoins et une organisation de projet avec les ressources associées.

Merci d'entrer vos informations ici pour participer :

https://framaforms.org/atelier-virtuel-pnp-pole-de-donnees-petits-corps-1602768957

Nous espérons vivement vous compter parmi nous pour la réussite de ce projet.

Bien cordialement,

Anne Jean Antoine Piccolo (Pilotage du pôle "petits corps" au CNES)
Jean-Marc Petit (représentant PNP)
Paolo Tanga (responsable scientifique)


4) Europlanet 2024 RI Transnational Access --- Call for Applications for Free Access to Laboratories and Field Sites

Dear colleagues,

The second call for applications for the Europlanet 2024 Research Infrastructure (RI) Transnational Access (TA) programme opens on 10 November 2020. If you are interested in submitting an application, please consult the call page (https://www.europlanet-society.org/europlanet-2024-ri-ta-call-2020-2/) . You will have until 14:00 CET on 6 January 2021 to submit your application.

The TA programme supports all travel and local accommodation costs for European and international researchers to visit and conduct research at 24 accredited laboratory facilities in Europe (https://www.europlanet-society.org/europlanet-2024-ri/ta2-dplf/) and 5 planetary analogue field sites (https://www.europlanet-society.org/europlanet-2024-ri/ta1-pfa/) . The TA programme can support up to two researchers for each visit and can cover a time-period ranging from a few days to several weeks.

In addition, from this call on, the Korea Basic Science Institute (KBSI) will be offering access to 11 facilities in South Korea (https://www.europlanet-society.org/europlanet-2024-ri/ta2-dplf/#KBSI) . KBSI will be able to cover the cost of 8 to 10 projects from European scientists each year.

Please note that while the Europlanet 2024 RI TA programme is designed to primarily support planetary science and Earth science, applications from other research disciplines are also eligible and will be considered based on innovation and potential scientific and technological impact.

Depending on the evolution of the COVID-19 pandemic in 2021, the time period during which the TA visits can be undertaken may be extended to the end of 2022.

Finally, a virtual workshop will be organised on 3 December, from 10:00 to 13:00 CET, to help applicants to submit high quality proposals. Participants will have the chance to talk to the TA programme organisers, learn about the full procedure, be given some useful tips and hear about successful projects. Participation is free – just register on the Europlanet Society's website (https://www.europlanet-society.org/) .

Planetarily yours,
The Europlanet Society & Europlanet 2024 Research Infrastructure
https://twitter.com/europlanetmedia
https://www.facebook.com/europlanetmedia
https://www.youtube.com/channel/UC7rd9lqUN0bOn3i72pJpFyw
https://www.europlanet-society.org/


5) Colloque recherche et innovation responsable du 15 janvier 2021

Bonjour
 
Veuillez trouver ci-joint le save the date ainsi que le programme prévisionnel (en lien ci-dessous) du colloque ‘Pour une recherche et une innovation responsables’, organisé le 15 janvier 2021 au Museum d’Histoire Naturelle (à distance ou en format hybride).
 
Organisé par un collectif associant la CPU, la CGE, le CNRS, l’ADEME, le CIRAD, l’UGA, l’Ifremer, l’INRAE, l’INSA et TBS, et associant des représentants d’universités, grandes écoles et organismes nationaux de recherche, ce colloque a notamment pour mission de présenter les résultats de travaux menés depuis 2018 pour promouvoir et qualifier une Recherche et une Innovation Responsables - (R&I)R.
 
L'ambition de ce groupe de travail est de permettre aux Universités, Grandes écoles et Organismes nationaux de recherche de :
i) Contribuer à la feuille de route nationale pour l'Agenda 2030 en développant une science au service des Objectifs du Développement Durable (ODD) et en concevant des parcours et des dispositifs éducatifs autour des ODD ;
ii) Contribuer aux 20 mesures concrètes pour des Services publics écoresponsables, désormais obligatoires, en mettant en œuvre des pratiques accélérant la transition écologique des services ESRI dans leur fonctionnement et leurs missions ;
iii) Créer une communauté apprenante de la recherche et de l'innovation autour de l'exercice de la responsabilité de l'ESRI en matière de transitions/transformations sociétales.
 
Consignes d’inscription :
« Les personnes ne disposant pas déjà d’un compte (HAL) ou d’un compte sur sciencesconf.org, plateforme qui héberge le site internet d’inscription au colloque, devront d’abord y créer un compte et attendre la confirmation par mail de cette création de compte pour finaliser leur inscription sur le site du colloque. Les personnes qui disposent déjà d’un compte sur scienceconf.org ou d’un compte HAL sont invitées à utiliser ce compte pour s’inscrire au colloque »
Adresse du site d’inscription en ligne et de consultation du programme : https://riresponsables.sciencesconf.org/
 
N’hésitez pas à relayer cet évènement au sein de vos établissement. Pour toute question, nous vous invitons à contacter Céline Leroy, chargée de mission transition écologique et énergétique à la CPU (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.).


6) Prix de these 2021 en radiosciences (echeance : 18/12/2020)

Bonjour,

URSI-France (comité français de l'Union Radio Scientifique Internationale, sous l'égide de l'Académie des Sciences) renouvelle l'appel à prix de thèse en radiosciences, destiné à récompenser annuellement des travaux de doctorat d’excellente qualité, s’inscrivant dans un ou plusieurs des 10 domaines scientifiques (commissions) de l’URSI :

www.ursi-france.org > URSI-France > Prix de thèse en radiosciences

Le comité sélectionnera plusieurs nominés, la décision finale aura lieu après une courte présentation effectuée par ceux-ci. La remise du prix aura lieu lors des journées scientifiques 2021 d'URSI-France (mars 2021), en présentiel si la situation du coronavirus le permet.

L’ensemble des nominés se verront proposer de rédiger un article dans le « Radio Science Bulletin » de l’URSI.

Je vous saurais gré de diffuser l'appel à candidature ci-joint au sein de votre laboratoire ou de votre Ecole Doctorale (y compris si possible vers les laboratoires pertinents), à l'intention des jeunes docteurs et doctorants proches de la soutenance (diplômés entre le 1er novembre 2019 et le 31 octobre 2020).

>> L'échéance pour le dépôt du dossier est le 18 décembre 2020.

Un affichage largement lisible de l'affiche jointe serait également bienvenu.


Bien cordialement.

Alain Sibille
URSI-France, secrétaire général
www.ursi-france.org


7) Poste d'ingénieur de recherche sur la modélisation des climats de la planète Mars

Le Laboratoire de Météorologie Dynamique (LMD, Institut Pierre Simon Laplace, CNRS) recherche un Ingénieur de recherche CDD pour ses études sur la planète Mars. L’ingénieur contribuera au développement de modèles numériques de climat qui permettront d’étudier les environnements passés de Mars et ainsi mieux comprendre sa géologie et son habitabilité. Ce travail se place dans le cadre du projet européen (ERC) « Mars Through Time ».

Contexte: Le LMD est spécialisé dans l'étude de la physique de l'atmosphère et du climat (modélisation numérique et observations). L'équipe Planétologie y étudie l'environnement sur les autres planètes (Mars, Vénus, planètes géantes, Titan, Pluton, planètes extrasolaires…). Elle est très impliquée dans des missions spatiales de la NASA, de l'ESA et du CNES.

- Profil recherché :

Ingénieur Grande École ou Docteur de l'université motivé par le rôle d'ingénieur de recherche et le travail en équipe. Solide connaissances en sciences physiques et bonne maîtrise de l'informatique et du calcul scientifique (environnement Linux. Calcul intensif sur supercalculateurs. Langages et outils: Fortran, logiciels de traitement et visualisation. Bash, Python). Compétences en sciences de l'atmosphère et expérience avec des modèles météorologiques appréciées. Très bon niveau d'anglais écrit et parlé requis.

- Lieu de Travail : Sorbonne Université, Place Jussieu, Paris 5eme.

- Premier contrat d'un an, renouvelable sur plusieurs années.

- Plus d'information et Candidature à déposer sur: https://bit.ly/34Yk8LC

- Pour toute information, contacter:
François Forget: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Ehouarn Millour: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

8) Thèses, HDR et Séminaires

    a) Soutenance de thèse Elodie Lesage | 25 novembre 10:00 | GEOPS
Bonjour à tous,

J’ai le plaisir de vous inviter à ma soutenance de thèse intitulée « Etude du cryovolcanisme sur Europe», le mercredi 25 novembre, à 10h. En raison des mesures sanitaires actuellement en vigueur, la soutenance se déroulera entièrement virtuellement. Elle sera accessible en suivant ce lien :

https://eu.bbcollab.com/guest/2041e847756c4104bb65edad9b19ee6b

Ce lien vous permet d’accéder à la salle de soutenance. Cette soutenance est publique et vous pouvez donc diffuser ce lien à toute personne intéressée par le sujet.

Le jury est composé de :

M. Sébastien RODRIGUEZ (IPGP) - Rapporteur
M. Gabriel TOBIE (LPG) - Rapporteur
Mme Anne DAVAILLE (FAST) - Examinatrice
Mme Sarah A. FAGENTS (HIGP) - Examinatrice
M. Frédéric SCHMIDT (GEOPS) - Directeur de thèse
Mme Hélène MASSOL (GEOPS) - Co-directrice de thèse

Résumé de la thèse :

«     Europe est une lune de Jupiter couverte de glace d’eau, et abritant un océan interne global d’eau liquide d’une centaine de kilomètres d’épaisseur. L’intérieur d’Europe est réchauffé par les forces de marées induites par la présence de Jupiter, qui fournissent une quantité d’énergie suffisante à maintenir une activité géologique vigoureuse sur ce satellite. La surface d’Europe est très jeune avec un âge estimé à 70-90 Ma, ce qui démontre son ressurfaçage récent. De nombreuses structures géologiques ont été identifiées à la surface d’Europe, et certaines comme les plaines lisses, les dômes ou les dépôts sombres pourraient indiquer la présence de réservoirs d’eau liquide ou de saumures (cryomagma) stockés dans la couche de glace.
    Nous proposons dans cette thèse un modèle d’éruption cryovolcanique depuis un réservoir de cryomagma contenu dans la couche de glaces. Le moteur de l’éruption est la surpression générée dans le réservoir par le gel du cryomagma, qui peut être suffisante pour entrainer la fracturation de la couche de glaces sus-jacente et laisser les cryolaves se répandre en surface. Ce modèle prédictif permet de connaître les caractéristiques d’une éruption telles que sa durée et le volume de cryolave émis en surface en fonction de la profondeur du réservoir. Il permet aussi d’évaluer la pression dans le réservoir et la vitesse du fluide s’en échappant au court de l’éruption. Nous avons testé l’influence de la composition du cryomagma et de la rhéologie de la couche de glace sur la faisabilité d’une éruption Nous avons notamment modélisé la déformation d’un réservoir contenu dans une couche de glace viscoélastique.
     Quelques images d’Europe prises par la sonde Galileo dans les années 1990 montrent des structures lisses quasi-circulaires que nous interprétons comme de possibles écoulements de cryolaves à la surface. Nous avons souhaité utiliser le volume de ces objets afin de contraindre notre modèle d’éruption. Pour ce faire, nous avons généré des modèles numériques de terrain (MNT) de ces images grâce à la photoclinométrie, et plus particulièrement avec l’AMES StereoPipeline (ASP) fourni par la NASA. Nous avons porté une attention particulière à l’estimation des incertitudes sur les MNT en menant une étude de sensibilité de l’ASP. Nous avons pu mesurer le volume de quatre plaines lisses, et en déduire la taille des réservoirs de cryomagma requis pour les créer lors d’éruptions.
    Les missions JUICE (ESA) et Europa Clipper (NASA) devraient partir dans les prochaines années et permettront une étude plus poussée de la surface d’Europe. Cette thèse a pour vocation d’aider à la sélection des zones les plus susceptibles de présenter des bio-signatures en vue de ces missions. Les plaines lisses étudiées dans cette thèse peuvent possiblement représenter des zones d’échange d’eau liquide entre la surface et la sub-surface d’Europe, et sont donc d’un grand intérêt pour l’exploration future de cette lune. »

Amicalement,

Elodie Lesage

1) Ecole biennale du PNP | Characterization of Exoplanets: from Transitional Planets to Jupiters with JWST, Ariel and Ground-based Observatories | 12- 23 septembre 2022


Le PNP et le consortium ARIEL sont heureux de vous informer que leur proposition d'une école thématique des Houches sur la Characterization of Exoplanets: from Transitional Planets to Jupiters with JWST, Ariel and Ground-based Observatories a été accepté par le CS de l'école des Houches et aura lieu du 12 au 23 septembre 2022.

Le SOC va se réunir prochainement pour préparer le programme et lancer les premières invitations. Composition du SOC: Jean-Philippe Beaulieu (IAP), Nathalie Carrasco (LATMOS), Orlagh Creevey (Lagrange), Pierre Drossart (IAP), Thierry Fouchet (LESIA), Tristan Guillot (Lagrange), Pierre-Olivier Lagage (AIM), Jérémy Leconte (LAB), Michael Rey (GSMA), Olivia Venot (LISA).


2) Atelier "virtuel" PNP : Pôle de données “petits corps” | 18 Novembre 2020 |

Chères/chers collègues,

Le CNES et l’INSU ont le plaisir d’annoncer la tenue d’un atelier du Programme National de Planétologie le 18 Novembre prochain concernant les besoins scientifiques de la communauté française étudiant les “petits corps” qui se déroulera sur une journée (par teleconf).

Cette réunion a pour but de présenter le cadre du projet de création d’un pôle de données “Petits corps” en coopération avec les laboratoires scientifiques français intéressés et le CNES, qui vise à la valorisation des données de haut niveau produits par la communauté et à la pérennisation des services associés.

Seront abordés les sujets suivants :

La situation actuelle du projets, les besoins déjà identifiés, les cas d’utilisation qui en découlent les fonctions et services qui pourront être offerts par le pôle,
Les besoins scientifiques de la communauté, actuels et futurs en tant que fournisseur ou consommateur de données,
Les types de données (Astrométrie, photométrie, dynamique, spectrale, …) hébergés dans les différents laboratoires, les perspectives des projets à venir et les politiques (licence, contraintes d’utilisation, localisation,…),
Les interfaces externes (ou services) existantes ou en projet auxquelles le pôle devrait s’interfacer (ex: VESPA, PDS Nasa, moyens d'observation...).
Durant cette journée, chaque laboratoire/équipe impliqué dans l’étude des petits corps est invité à présenter en quelques minutes ses actions actuelles et ses besoins. Cette réunion n’aura pas pour objet ni discussion technique (protocole, format de donnée, ...), ni une discussion des futurs programmes de recherche mais plutôt une discussion scientifique sur la
valorisation des données de haut niveau produits par la communauté française.

A l'issue de cette réunion, nous souhaitons avoir avancé collégialement sur la spécification des besoins et une organisation de projet avec les ressources associées.

Merci d'entrer vos informations ici pour participer :

https://framaforms.org/atelier-virtuel-pnp-pole-de-donnees-petits-corps-1602768957

Nous espérons vivement vous compter parmi nous pour la réussite de ce projet.

Bien cordialement,

Anne Jean Antoine Piccolo (Pilotage du pôle "petits corps" au CNES)
Jean-Marc Petit (représentant PNP)
Paolo Tanga (responsable scientifique)


3) Virtual advanced school “Planets, exoplanets and their systems in a broad and multidisciplinary context" | 18th - 29 January 2021

The Instituto de Astrofísica de Andalucía-CSIC, in the frame of its Severo Ochoa programme of excellence, will host a virtual advanced school about “Planets, exoplanets and their systems in a broad and multidisciplinary context” from the 18th to the 29th of January 2021 . The pre-registration of interested participants is open from Oct. 20 to Dec. 18, 2020. Announcement and booklet of the school are available at http://so.iaa.csic.es/reports/training

After Dec. 18, 2020, every pre-registered participant will receive instructions how to log into the Aula Virtual of the CSIC https://www.aulavirtual.csic.es/course/index.php?categoryid=8 to take the lessons. Participants will have opportunities to interact with the lecturers for posing their questions. The schedule for Q&A live session will be distributed in the first week of Jan. 2021.

4) Post-doctorat IMCCE & Géoazur

The IMCCE  is looking for a postdoctoral researcher for 18 months (with possibility of extension), on the Moon tides as seen by lunar laser ranging observations. The position is open to a researcher who has recently defended his thesis and has less than 7 years after the doctorate. For these tasks, a qualified researcher in dynamics with experience in dynamical code development is required. A good knowledge of geophysical methods in the solar system and data analysis is also  particularly welcome.

Starting date is January 2021 (with some flexibility). This position is open as part of a bi-lateral Franco-German project, Lunar tidal Deformation from Earth-based and orbital Laser Ranging (LDLR), funded by the French ANR and the German agency DGF as part of an international collaboration bringing together specialists in altimetry (DLR / TU), lunar libration (IMCCE) and planetary deformation (Géoazur).

Closing date for applications is November 20th 2020.

Interested candidates can contact Nicolas Rambaux at Nicolas.Rambaux @ obspm . fr

More information are available here: https://geoazur.oca.eu/fr/rech-astrogeo-gpm-geoazur/2583-2020-2023-anr-ldlr


5) Thèses, HDR et Séminaires

    a) Séminaire IPAG | 5 novembre 11:00 | Julien Milli
Please join this week IPAG online seminar by Julien Milli (IPAG) on Thursday November 5 at 11am via the Zoom connection parameters given below the abstract:

Exo-Kuiper belts in scattered light

Exo-Kuiper belts are belts of planetesimals orbiting at a few tens of astronomical units around main-sequence stars. Depending on their collisional activity, they can produce copious amount of dust particles that re-emit in the infrared. This thermal emission has been used to track their presence and to show that there are very common, with an occurence rate higher than 20%. Optical and near-infrared images at high-angular resolution reveal the light scattered by the micron-sized dust particles. It is a precious observable to study the dynamics of the planetary system and study remotely the building blocks of planets. Extreme adaptive optics instruments, such as SPHERE at the VLT have revealed exquisite details on those systems, allowing to extract their morphology and the scattering phase function of the dust particles in unpolarised or polarised light. The phase function is a powerful diagnostic tool to understand the physical properties of those particles, especially their structure and size. This suggests we are observing fluffy aggregates rather than compact dust grains. In this seminar, I will present the instrumental challenges to study those systems in scattered light and focus on what we can learn when extracting the dust optical properties.
 ==============================================

Topic: Julien Milli Seminar @ IPAG
Time: Nov 5, 2020 10:30 AM Paris
Join Zoom Meeting
https://univ-grenoble-alpes-fr.zoom.us/j/93001479088?pwd=T1pjNmFrQm9RS1h3UytQUUhnYndpQT09
Meeting ID: 930 0147 9088
Passcode: 530260
One tap mobile
+33170950103,,93001479088# France
+33170950350,,93001479088# France
Dial by your location
+33 1 7095 0103 France
+33 1 7095 0350 France
+33 1 8699 5831 France
+33 1 7037 2246 France
+33 1 7037 9729 France
+1 312 626 6799 US (Chicago)
+1 346 248 7799 US (Houston)
+1 646 558 8656 US (New York)
+1 669 900 9128 US (San Jose)
+1 253 215 8782 US (Tacoma)
+1 301 715 8592 US (Germantown)
Meeting ID: 930 0147 9088
Find your local number: https://univ-grenoble-alpes-fr.zoom.us/u/abiJxE9oxk
Join by SIP
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Join by H.323
162.255.37.11 (US West)
162.255.36.11 (US East)
213.19.144.110 (Amsterdam Netherlands)
213.244.140.110 (Germany)
Meeting ID: 930 0147 9088
Passcode: 530260

    b) 1/2 journée IPSL "Mars" : 3 webinaires les 20/11, 27/11 et 11/12

Suite aux dernières annonces gouvernementales, nous avons décidé de maintenir en mode distanciel la demi-journée IPSL portant sur la planète Mars. Afin d'éviter la "fatigue des écrans" inhérente aux trop longues téléconférences, nous avons aussi décidé, en accord avec les intervenant·es, de la fractionner en trois séances les vendredi après-midi à compter de la date initiale du 20/11
20/11, 14h-15h : Philippe Lognonné (IPGP), Sylvain Bouley (GEOPS)
27/11, 14h-15h30 : Sandrine Guerlet (LMD), Margaux Vals (LATMOS), Naïla Chaouche (LISA)
(rien le 04/12)
11/12, 14h-15h : Anni Määttänen (LATMOS), François Leblanc (LATMOS)
Voici d'ores et déjà le premier lien Zoom pour la première séance du 20/11. En espérant vous y voir (virtuellement) nombreuses et nombreux.

====================================================================
EMMANUEL MARCQ vous invite à une réunion Zoom planifiée.

Sujet : Webinaire IPSL (1/3) : "Mars"
Heure : 20 nov. 2020 02:00 PM Paris

Participer à la réunion Zoom
https://uvsq-fr.zoom.us/j/91528107285?pwd=VFBNbmhhb0xYajNaNE4yUkliTzZMZz09

ID de réunion : 915 2810 7285
Code secret : 015643
Une seule touche sur l’appareil mobile
+33170372246,,91528107285#,,,,,,0#,,015643# France
+33170379729,,91528107285#,,,,,,0#,,015643# France

Composez un numéro en fonction de votre emplacement
        +33 1 7037 2246 France
        +33 1 7037 9729 France
        +33 1 7095 0103 France
        +33 1 7095 0350 France
        +33 1 8699 5831 France
ID de réunion : 915 2810 7285
Code secret : 015643
Trouvez votre numéro local : https://uvsq-fr.zoom.us/u/aKIsjFOC
====================================================================

1) Ecole Evry Schatzman 2021 du PNPS  | 3-8 octobre 2021  | Station Biologique de Roscoff

Nous sommes heureux d’annoncer la prochaine édition de l’Ecole Evry Schatzman 2021 du PNPS. Elle sera consacrée à la science stellaire et exoplanétaire accessible avec SPIRou, le spectropolarimètre et vélocimètre infrarouge en service au CFHT. L’école comprendra des cours, des séminaires et des ateliers pratiques sur les sujets suivants: la détection et la caractérisation d’exoplanètes autour d’étoiles de faible masse, les atmosphères planétaires et stellaires, la formation des étoiles, et les données SPIRou.

Marquez vos agendas: EES21 / SPIRou se tiendra du 3 au 8 octobre 2021 à la Station Biologique de Roscoff.

les organisateurs: Claire Moutou, Céline Reylé, Jean-François Donati et Benjamin Charnay

site web ees21.sciencesconf.org et contact Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


2) Atelier PNP : Pôle de données “surfaces planétaires”  | 2 Novembre 2020

 Chères/chers collègues,

 Le CNES et l’INSU ont le plaisir d’annoncer la tenue d’un atelier du Programme National de Planétologie le 2 Novembre prochain concernant les besoins scientifiques de la communauté française étudiant les “surfaces planétaires” (les petits corps organiseront une réunion équivalente) qui se déroulera sur une journée.

 Cette réunion a pour but de mieux connaître les besoins de la communauté planétologie française dans le cadre du projet de création d’un pôle de données “surfaces planétaires” en coopération avec les laboratoires scientifiques français intéressés et le CNES. Seront abordés les sujets suivants :

 Les besoins scientifiques actuels et futurs en tant que fournisseur ou consommateur de données et les cas d’utilisation qui en découlent
 Les politiques sur les données (licence, contraintes d’utilisation, localisation,…)
 Les types de données (MNT, cube spectral, surfaces planétaires, …) hébergés dans les différents laboratoires et les perspectives des projets à venir
 Les interfaces externes (ou services) existantes ou en projet auxquelles le pôle devrait s’interfacer (ex: VESPA, SSHADE, DOI, ...)
Les fonctions et services qui pourront être offerts par le pôle tant du point de vue des producteurs que des consommateurs de données

 Cette réunion n’aura pas pour objet ni discussion technique (protocole, format de donnée, ...), ni une discussion des futurs programmes de recherche mais plutôt une discussion scientifique sur la valorisation des données de haut niveau produits par la communauté française

 Durant cette journée, chaque laboratoire/équipe impliqué dans l’étude des surfaces planétaires est invité à présenter en quelques minutes ses actions actuelles et ses besoins.

 A l'issue de cette réunion, nous souhaitons définir collégialement une spécification des besoins et une organisation de projet avec les ressources associées et un découpage en lots de travaux.

 Merci de rentrer vos infos ici pour participer :

 https://framaforms.org/atelier-surface-planetaire-1601277399

 Nous espérons vivement vous compter parmi nous pour la réussite de ce projet.

 Bien cordialement,

 Jean-Christophe Malapert, Chargé du pilotage du pôle “surface planétaire” au CNES
 Frédéric Schmidt, Responsable du thème “surface et atmosphère planétaire” au PNP (CNRS/INSU)
 Thierry Fouchet, Directeur du PNP (CNRS/INSU)
 Bruno Bézard, CNRS/INSU, Chargé de mission CNRS/INSU-AA
 Maryvonne Gérin, Directrice Scientifique Adjointe pour les infrastructures de recherche au CNRS/INSU


3) PhD at the University of Tasmania: “The Occurrence of Cold Planets in the Galaxy

An ARC-funded PhD scholarship in astronomy is open at the University of Tasmania, for the project “The Occurrence of Cold Planets in the Galaxy”, supervised by Andrew Cole (UTAS) and Jean-Philippe Beaulieu (UTAS - Institut d’Astrophysique de Paris).

The project aims to explore a unique niche in exoplanet detection: searches for cold planets down to Earth mass, including ice giants, rogue free-floating planets, and those with “dark” hosts (e.g., degenerate objects). Discovering these planets and learning whether their frequency varies with location in the Galaxy can only be done with gravitational microlensing experiments and follow-up high angular resolution observations. The project involves modelling and observational components, with local, international, and space telescopes.

The University of Tasmania has an active and collegial astrophysics research group within a small physics department. Our campus in the Hobart suburb of Sandy Bay is nestled between the Derwent River and Mt. Wellington, offering good access to our optical and radio telescopes and a wide range of recreational activities. We have strong links with other disciplines including Mathematics and Spatial Sciences. We offer Doctoral and Masters degrees in subjects including exoplanets, pulsars, stellar populations, star formation, active galactic nuclei, cosmology, geodesy, and geophysics.

Scholarship will be competitively awarded. To send an expression of interest, firt have a look at the different links at the bottom of the page, and then contact Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. and Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. for further information. The deadline for email expressions of interest is 30 October 2020. The closing deadline for full applications is 8 November 2020. (a bit longer than indicated on the website)

Useful links :
https://www.utas.edu.au/research/degrees/available-phd-projects/phd-projects/college-of-sciences-and-engineering/school-of-natural-sciences/mathematics/the-occurrence-of-cold-planets-in-the-galaxy


For insternational students:
https://www.utas.edu.au/students/international-students
FAQ : https://www.utas.edu.au/research/degrees/frequently-asked-questions
Apply now:  https://www.utas.edu.au/research/degrees/apply-now

4) Two post-doctoral positions on exoplanets at University of Namur, Belgium

Dear colleagues,

The exoplanet research group of the University of Namur (Belgium) is looking for 2 postdoctoral researchers for 2 years, to study the transit-detected extrasolar systems, in particular their dynamics, stability, and formation. Candidates with expertise in planetary system dynamics, planetary formation or exoplanet detection techniques are particularly welcome.

Starting date is January 2021 (with some flexibility). By the starting date, candidates should have obtained a PhD degree for less than 6 years. Salary conditions are attractive.

Closing date for applications is October 20th 2020.

Please feel free to contact me if you have any questions. More information available here: https://www.unamur.be/en/sci/extra/Jobs

Best regards,
Anne-Sophie Libert


5) Astrophysics Staff Positions at MPIA

We invite applications for multiple tenure-track staff scientist positions in the APEx Department at the Max Planck Institute for Astronomy (www.mpia.de). APEx is a new department, founded in 2020 to characterize the atmospheric physics and chemistry of extrasolar planets. The department’s research interests include: formation and evolution of planetary systems, present-day exoplanet climate and weather, planet detection, the development of purpose-built instruments for planet characterization, and the origins of and search for life in the universe. For more information on research in the department see http://www.mpia.de/en/apex.

We are interested in applicants with a wide range of expertise, including observation of exoplanet atmospheres, theoretical modeling, and instrumentation development. The successful candidate will carry out an independent research program and build up a group at MPIA. New staff scientists will have the opportunity to help shape a vibrant, supportive, and collaborative working culture from the ground up as the APEx Department grows.

All MPIA researchers have institutional access to state-of-the-art observing facilities and supercomputing resources. Staff members have the opportunity (but no obligation) to teach classes at Heidelberg University. The positions include long-term funding for computing, publications, and travel.

Applicants must have a PhD in astronomy, astrophysics, or a closely related field. Remuneration will follow the guidelines set for staff members by the Max Planck Society. The tenure-track appointment will be for an initial period of five years, with tenuring based on a successful performance review. We anticipate a starting date in 2021.

Candidates should provide a cover letter, CV, publication list, and a research statement (including past, current and future research, maximum of 5 pages). Please concatenate all documents in the order listed above in a single pdf file. Please also arrange for three letters of reference to be provided separately. All application materials are due by December 1, 2020 and must be submitted using the online application system:

https://s-lotus.gwdg.de/mpg/mhas/apex_staff_310.nsf/portal

Application Deadline: Tuesday, December 1, 2020
Selection Deadline:  Monday, February 1, 2021

1) Nouvelle rubrique de PNP News: Thèses, HDR et webinaires

Le passage en ligne, forcé et contraint, des soutenances de Thèses & HDR, mais aussi des séminaires, est à la fois une tristesse pour ceux qui ne peuvent pas soutenir devant leurs familles, amis et collègues, et une opportunité pour permettre une plus grande visibilité, à l'échelle nationale, des travaux des doctorant.e.s et collègues dans nos laboratoires.

C'est pour cela que nous créons une nouvelle rubrique dans PNP News qui permettra, à ceux qui le souhaitent, d'annoncer leur soutenance ou séminaire, et de partager le lien vers la visioconférence. Nous vous conseillons de privilégier un lien type chaîne YouTube, sans interaction possible. Si c'est un lien vers une visioconférence, type Zoom ou autres, sa diffusion à grande échelle (~500 destinataires de PNP News ) augmente les risques d'intrusion et de perturbations. Il faut donc toujours prévoir un modérateur technique qui puisse fermer les micros, voire expulser si nécessaire.

Nous ne changerons pas la régularité de PNP News, qui sera toujours diffusée le lundi des semaines impaires. Envoyez nous vos annonces au plus tard le vendredi qui précède.

Le CS du PNP

2) Atelier PNP : Pôle de données “surfaces planétaires”  | 2 Novembre 2020

 Chères/chers collègues,

 Le CNES et l’INSU ont le plaisir d’annoncer la tenue d’un atelier du Programme National de Planétologie le 2 Novembre prochain concernant les besoins scientifiques de la communauté française étudiant les “surfaces planétaires” (les petits corps organiseront une réunion équivalente) qui se déroulera sur une journée.

 Cette réunion a pour but de mieux connaître les besoins de la communauté planétologie française dans le cadre du projet de création d’un pôle de données “surfaces planétaires” en coopération avec les laboratoires scientifiques français intéressés et le CNES. Seront abordés les sujets suivants :

 Les besoins scientifiques actuels et futurs en tant que fournisseur ou consommateur de données et les cas d’utilisation qui en découlent
 Les politiques sur les données (licence, contraintes d’utilisation, localisation,…)
 Les types de données (MNT, cube spectral, surfaces planétaires, …) hébergés dans les différents laboratoires et les perspectives des projets à venir
 Les interfaces externes (ou services) existantes ou en projet auxquelles le pôle devrait s’interfacer (ex: VESPA, SSHADE, DOI, ...)
Les fonctions et services qui pourront être offerts par le pôle tant du point de vue des producteurs que des consommateurs de données

 Cette réunion n’aura pas pour objet ni discussion technique (protocole, format de donnée, ...), ni une discussion des futurs programmes de recherche mais plutôt une discussion scientifique sur la valorisation des données de haut niveau produits par la communauté française

 Durant cette journée, chaque laboratoire/équipe impliqué dans l’étude des surfaces planétaires est invité à présenter en quelques minutes ses actions actuelles et ses besoins.

 A l'issue de cette réunion, nous souhaitons définir collégialement une spécification des besoins et une organisation de projet avec les ressources associées et un découpage en lots de travaux.

 Merci de rentrer vos infos ici pour participer :

 https://framaforms.org/atelier-surface-planetaire-1601277399

 Nous espérons vivement vous compter parmi nous pour la réussite de ce projet.

 Bien cordialement,

 Jean-Christophe Malapert, Chargé du pilotage du pôle “surface planétaire” au CNES
 Frédéric Schmidt, Responsable du thème “surface et atmosphère planétaire” au PNP (CNRS/INSU)
 Thierry Fouchet, Directeur du PNP (CNRS/INSU)
 Bruno Bézard, CNRS/INSU, Chargé de mission CNRS/INSU-AA
 Maryvonne Gérin, Directrice Scientifique Adjointe pour les infrastructures de recherche au CNRS/INSU


3) Atelier HIRES-ELT France | 12-13 Novembre 2020
Nous organisons le premier atelier HIRES-ELT France le 12-13 Novembre 2020.
HIRES est un instrument de deuxième génération de l’ELT. C’est un spectrographe à haute-résolution (R = 100,000 et R = 150,000), avec aussi un mode IFU-SCAO. Il couvre le visible et le proche infra-rouge, exactement de 0.35 à 1.8 microns.

Ce premier atelier a comme objectif de poser les bases pour fédérer la communauté française autour du projet en proposant des discussions autour des thématiques scientifiques qui guident la conception de l’instrument.

Vous pouvez consulter le site web https://hires2020.sciencesconf.org pour vous inscrire et proposer un contributed talk.
 

4) Communiqué du conseil d’administration de la Société Française d’Exobiologie
 La recherche de vie ailleurs que sur la Terre est l'un des défis majeurs de la science du 21e siècle. Ce sujet génère un vif intérêt du public et beaucoup d’avancées scientifiques en lien avec ce thème sont très largement relayées dans les médias. La forte compétition internationale sur ces sujets à grande visibilité ou simplement l'envie de bénéficier d'une toute relative "notoriété médiatique", peut pousser à publier des résultats rapidement, sans recul, et surtout à en exagérer la portée en les présentant en des termes trop définitifs pour les non spécialistes du domaine. Le cadre large et interdisciplinaire de l'exobiologie (ou astrobiologie) peut aussi conduire à extrapoler indûment les implications de ces travaux de recherche bien au-delà du champ d’expertise des auteurs pour leur donner une portée exobiologique hautement spéculative et dénuée de rigueur scientifique.
À la suite de l'annonce de la détection de "signes de vie" dans l'atmosphère de Vénus, la Société Française d'Exobiologie tient à rappeler qu’il est de la responsabilité des scientifiques travaillant dans le domaine de l’exobiologie de faire preuve de la plus grande rigueur quant aux observations et à leurs interprétations fortement médiatisées. Comme dans tous les domaines scientifiques, la plus haute exigence éthique doit prévaloir lorsqu’il s’agit de présenter et d’expliquer des résultats aux médias et au grand public. Apporter une preuve irréfutable de vie extraterrestre, si elle existe, sera probablement l'un des défis les plus complexes des prochaines décennies. La crédibilité des recherches en exobiologie et plus largement celle de la recherche scientifique risquent d’être durement et durablement entamées si toute observation inattendue dans un environnement extraterrestre est attribuée à une présence de vie, sans démonstration rigoureuse et sans avoir écarté toutes les explications alternatives.


5) Proposal for an Exoplanet Presentation Platform – exoplanet-talks.org

Dear colleagues and friends,

I wish to update you on a new initiative that we are starting: an online
presentation platform for exoplanet science. It is expected be
operational before the end of the calendar year. Attached is the
detailed case for the platform, with a short summary below. If you want
to make sure you don't miss any updates on this, you can leave your name
and email here (also for your comments and suggestions):
https://docs.google.com/forms/d/1Gg23EJ63xjy7uKtvv5JPBSxJxnxpNidceyVkidZqyak

I hope you are all well in these strange times!
Ignas Snellen

--------

The corona-crisis has made us think about the future of conferences and
symposia. Although meetings will always play an important role in our
scientific lives, it will take a while before we can all travel again
and spend time with hundreds in a cramped room.  Also, long-distant
travel is not particularly green. In addition, the current situation
makes it increasingly difficult for early career scientists to present
and promote themselves - something that has always been challenging.

We are going to try something different, and set up a web-based
scientific presentation platform for the field of extrasolar planets.
Anybody registered can upload a presentation to the system, e.g. when
they have published a paper, a thesis, or at any time. The presentation
is stored in the system with a range of keywords to make the database
easily searchable – no frills, no likes, no number of views. Anybody can
view a presentation until the presenter removes it again from the
database. Registered scientists can ask questions either publicly or
privately via a discussion console – even months after a talk has been
uploaded.

Although clearly not all of the important aspects of real-life
conferences will be replaced by this platform, especially networking, it
will have many benefits – even after the immediate Covid-19 crisis is
over. Early Career Scientists will have an easily accessible way to
present their work, allowing high quality talks, with potentially a
long-term legacy value – and will learn the important skills of making
state-of-the-art video presentations. We envisage this will become a
novel path for scientists to interact with each other: Journal clubs
starting paper discussions with a short video, and academic recruiters
watching online presentations of candidates.

This week is the technical kick-off of the project, with an anticipated
running time of about 12 weeks before going live. In addition to a local
team, we have an informal international advisory committee (Jayne
Birkby, Jean-Michel Désert, Debra Fischer, Kevin Heng, Laura Kreidberg,
Didier Queloz and Sascha Quanz). We are particularly aware of security
and (social) safety challenges. You will need to be a scientist
affiliated with a recognised institute to register and be able to post a
video or place comments. The public at large can only watch the videos.

We hope you will become as enthusiastic about this idea as we are, and
will try to help to make it a success. Think about upcoming
articles/projects you, or your team member, could give a short
presentation on. Probably in a few weeks we will start pre-registration.
If you want to make sure you don't miss any updates on this, you can
leave your name and email here (also for your comments and suggestions):
https://docs.google.com/forms/d/1Gg23EJ63xjy7uKtvv5JPBSxJxnxpNidceyVkidZqyak
Of course, for comments you could also email me directly.

Kind regards,
Ignas Snellen, also on behalf of
Yamila Miguel, Aurora Kesseli, Matthew Kenworthy and Frans Snik


6)  1/2 journée IPSL "Mars" | vendredi 20 novembre 13h-17h
Bonjour,

le thème de la désormais traditionnelle demi-journée du thème "Systèmes
Solaires" de l'IPSL portera cette année sur la planète Mars. Elle sera
un peu plus longue que les années précédentes étant donné que nous
aurons 7 intervenant⋅es au programme !

Afin de pouvoir dimensionner au mieux la pause café (si nous pouvons
nous réunir physiquement) et/ou le système de visioconférence (si nous
devons nous rabattre sur cette solution), merci de bien vouloir
compléter le Doodle suivant *avant le 9 octobre* :

https://doodle.com/poll/cvm7gpat3fmib5mf

Enfin, nous vous encourageons à faire suivre cette invitation à tous les
membres de notre communauté scientifique, y compris hors IPSL. Vous
pouvez également imprimer et afficher quelques exemplaires du poster
ci-jointi dans votre laboratoire si vous le souhaitez.

En espérant que votre rentrée s'est déroulée aussi bien que possible en
cette année un peu spéciale,


7) The Outer Space Institute - International Open Letter on Space Mining

THE OSI (at University of British Columbia) has issued a open letter urging the UNO and UNCOPUOUS to "draft multilateral agreement on space resource exploration, exploitation and utilization for consideration by the General Assembly".

You can read it here
http://www.outerspaceinstitute.ca/


8) Poste de chercheur CDD (1 an) en spectroscopie moleculaire - PHLAM

Chers collègues,

Un poste de chercheur CDD expérimenté (H/F) est ouvert au PHLAM, en spectroscopie moléculaire (12 mois), avec une prise de fonction au 02/11/2020.
Voici le lien, sur le portail emploi du CNRS: https://emploi.cnrs.fr/Offres/CDD/UMR8523-THEHUE-002/Default.aspx
Je vous remercie d'avance de bien vouloir diffuser cette information auprès des jeunes collègues.

Bien cordialement,
Thérèse


Thérèse HUET
Professeur
Département de Physique, Faculté des Sciences et Technologies, Université de Lille

Sous-catégories