1) Appel d'offre des programmes nationaux de l'INSU

  L'AO des programmes nationaux de l'INSU est sorti. Celui du PNP est ici:     https://programmes.insu.cnrs.fr/programmes-aa/pnp/structure-de-lappel-doffres-et-procedure-dexamen-des-propositions/

 Beaucoup de nouveautés dans le texte de l'appels d'offre des programmes nationaux de l'INSU.

  Tout d'abord, si l'appel d'offre PNP reste distinct des autres AO par son aspect transverse Terre Solide/Astronomie Astrophysique, le dépôt d'une demande au PNP est intégré dans SIGAP avec l'ensemble des autres Programmes nationaux AA. Donc plus besoin de dupliquer la demande pour soumettre simultanément, par exemple au PNP et au PNPS.

Ensuite, les demandes aux Programmes nationaux devront se décliner dans différents outils
Projets à risque ou de rupture
Projets en lien avec les IR/TGIR et les SNO spatiaux
Projets collaboratifs
Projets d'animation de la communauté et colloques
 Pour l'AO 2021, cette déclinaison sera interprétée de manière très souple. Nous ne souhaitons en aucun cas que cela soit un frein à la soumission de propositions et le CS du PNP entend bien continuer de soutenir l'ensemble de la communauté comme il l'a fait jusqu'à présent. En particulier, le CS pourra réaffecter les propositions financées dans l'un des quatre points ci-dessus même si la proposition n'y était pas initialement. Les montants et durées sont aussi indicatifs.
 Enfin, les projets exoplanètes soumis simultanément à plusieurs PN seront examinés par un comité d'experts issus des CS du PCMI, PNP, PNPS, PNST et ASHRA.

 A vos propositions!

2) Grand Prix scientifique de la Fondation Charles Defforey

Le Grand Prix scientifique de la Fondation Charles Defforey, sur le thème « Les exoplanètes », a été remis à :
Jean-Luc Beuzit (Université Aix-Marseille, CNRS, CNES, LAM)
Anthony Boccaletti (Observatoire de Paris, université PSL, CNRS, LESIA)
Gaël Chauvin (Laboratoire franco-chilien pour l'astronomie, UMI CNRS/INSU, université du Chili / Université Grenoble Alpes, CNRS, IPAG)
Thierry Fusco (ONERA, département d'optique et techniques associées / Université Aix-Marseille, CNRS, CNES, LAM)
Maud Langlois (Centre de recherche astrophysique de Lyon, observatoire de Lyon, CNRS, UCBL, ENS de Lyon)
David Mouillet (Université Grenoble Alpes, CNRS, IPAG)
pour le projet «Imager de Nouveaux Mondes : préparer la prochaine génération d’imageurs d’exoplanètes».

Les lauréats du grand prix, chercheurs au CNRS, à l'ONERA, à l’Observatoire de Paris - PSL et dans les Universités, ont été au cœur du projet SPHERE, un instrument installé au Very
Large Telescope (ESO – Chili) et dédié à l’imagerie des jeunes exoplanètes géantes. Entre 2002 et 2015, en s’appuyant sur de nouvelles technologies, comme l’optique adaptative extrême et la coronographie, l’équipe a dirigé la conception, la réalisation et la mise en service de l’instrument. SPHERE a déjà fourni un très grand nombre de résultats majeurs comme l’identification de nouvelles exoplanètes géantes et l’étude de leur atmosphère, ou bien l’étude détaillée des disques circumstellaires dans lesquels se forment les planètes. Aujourd’hui, un pas supplémentaire est envisagé avec une évolution significative vers le projet SPHERE+ visant à augmenter le contraste près des étoiles observées. SPHERE+ utilisera des technologies toujours plus performantes pour atteindre la région où se situe la plus grande  partie des exoplanètes géantes, et pour observer plus d’étoiles faibles.
Lien: https://www.institutdefrance.fr/actualites/grands-prix-des-fondations-2020/

Le CS PNP adresse toutes ses félicitations aux lauréats.

3) New public release of fully reduced SPHERE data

Dear colleagues,

We are pleased to announce that a new public release of fully reduced SPHERE data, covering all existing IFS and IRDIS data for SVT, P95 and P96 semesters (i.e. data from December 2014 to March 2016) are now available (most data from IRDIS and IFS modes). The previous P95 data release has been replaced as new functionalities have been added (atmospheric condition observations, automatic frame sorting before reducing the data cube). More information about data, processing and data access on the web site:
https://sphere.osug.fr/spip.php?rubrique16

In addition, reduced data for P97 and P98 are almost ready and will be released over the next couple of months, as will be the reduced data from the SHINE survey. We plan to release all IRDIS and IFS reductions for semesters P99 and P100 within the next 6 months and we aim to provide ZIMPOL reductions before 2021. Please forward this information to any colleague who might be interested.

Best Regards

Nadege Meunier, on behalf of the SPHERE Data Center team.

4) Outer planet moon-magnetosphere workshop | November 5-6 2020 | ESA/ESTEC

We have extended the deadline for the abstract submission of the Outer planet moon-magnetosphere workshop until the 31st of July 2020. We look forward to welcoming you on November 5-6 2020 at ESA/ESTEC (as announced on the website https://indico.esa.int/event/337/, we might shift to a virtual meeting depending on the COVID19 situation).

The focus of this workshop is the interaction between the outer planet moons in our Solar System and their magnetospheric environment, in preparation of upcoming missions like JUICE and Europa Clipper.

Suggested topics include but are not limited to:
Upstream and local variability of the moons' magnetospheric environments, interaction processes between magnetospheres and moon' surfaces and exospheres, including the role of dust and the interaction with irregular satellites (for example Thebe and Amalthea).  

Abstracts addressing moon-magnetosphere interaction from all disciplines are welcome, including ground-based and Earth-orbit based observation, simulation results, theory, in-situ and remote sensing data analysis. We welcome results from past missions such as Voyager, Galileo and Cassini-Huygens, and current missions such as Hisaki and Juno.

With best wishes,

Lina Hadid, Mika Holmberg and Hans Huybrighs

5) ISSI Online Seminars Series

Dear friends of ISSI

The International Space Science Institute is proud to announce its first online
Seminar series in its history. While ISSI’s mission is to provide the
international Space Science Community with a forum for meeting and discussion in
an informal and productive atmosphere here in Bern and document the result in
the literature, the Corona crisis has accelerated earlier plans for online tools
that may supplement our core in-person meeting program.  ISSI hopes that this
series will help to bridge the Corona gap in scientific communication and may be
continued even after the crisis will be over.

The individual talks will be announced per email and on ISSI’s web site a good
week ahead in time. They are planned for Thursdays usually at 17:00 (but see the
first talk on July 30) and take 45+15 minutes. The talks will be recorded and
made available for viewing on the ISSI website.

As a space science institute of advanced studies ISSI regards mission data as
one of its major resources. It is therefore fitting to ask to which extent
missions are “Game Changers”. After all, many missions left us fully
surprised of what we had learned and not expected before!

We will start with a series of lectures on

“Game Changers: How Missions Change(d) our View of the Solar System.”

https://www.issibern.ch/index.php/spotlight/online-seminars-game-changers/

 

The first block of four talks by internationally renowned mission leaders and
scientists has been confirmed

July 30, 11:00 CEST, The Hayabusa Missions, Seiji Sugita (Univ. Tokyo) please
click on this Link to start the Zoom Webinar >>
<https://us02web.zoom.us/j/85269909362?pwd=OWhlZmg0ZDN5d3BIRzU4OWZyR1ZiZz09>
Meeting ID: 852 6990 9362, Password: 459004

August 13, 17:00 CEST, The New Horizons Mission to Pluto and the Outer Solar
System, Alan Stern (SWRI Boulder)

August 20, 17:00 CEST, Mars Express, Ralf Jaumann (Freie Universität, Berlin)

August 27, 17:00 CEST, Venus Express, Ann C. Vandaele (Institut d'Aeronomie
Spatiale de Belgique)
 

Please not that given the time difference between Tokio and Bern, the first
seminar will be Thursday morning at 11:00. The others will occur at the usual
time of 17:00.

We are looking forward to the talks and to your participation.

Wit best regards

Tilman Spohn

1) EPSC 2020 goes virtual | 21 Septembre - 9 Octobre


Nous vous invitons à soumettre vos contributions pour le prochain EPSC 2020 qui se déroulera de façon virtuelle du 21 Septembre au 9 Octobre 2020 (https://www.epsc2020.eu/). Nous attirons plus particulièrement votre attention sur les sessions relatives aux exoplanètes, et aux lunes glacées. L'inscripition sera gratuite pour les membres de la Europlanet Society.

EXO4
Exoplanet observations, modelling and experiments: Characterization of their atmospheres

The field of extrasolar planets is one of the most rapidly changing areas of astrophysics and planetary science. Ground-based surveys and dedicated space missions have already discovered more than 4000 planets with many more detections expected in the near future. A key challenge is now the characterisation of their atmospheres in order to answer to the questions: what are these worlds actually like and what processes govern their formation and evolution?

To answer these questions, a broad range of skills and expertise are required, stretching from Solar System science to statistical astrophysics, from ground-based observations to spacecraft measurements, and atmospheric/interior/orbital modelling. The numerous studies conducted in the past twenty years have unveiled a large diversity of atmospheres. The next generation of space and ground based facilities (e.g. E-ELT, JWST, and ARIEL) will characterise this multifarious population in stunning detail and challenge our current understanding. Both theoretical works and experimental measurements are required to prepare for such a change of scale.


We would like to encourage all people interested in this topic to submit an abstract, in particular early career scientists.

The deadline for abstract submission is *** 24 June 2020, 13:00 CEST ***.

Information on how to submit an abstract can be found at the following link: https://www.epsc2020.eu/abstract_management/how_to_submit_an_abstract.html

Sincerely yours,

Olivia Venot, Monika Lendl, Giuseppe Morello, Vivien Parmentier, Ingo Waldmann

--------------------------

OPS4  « Icy ocean worlds: Past and future explorations »

Conveners: Gabriel Tobie, Carly Howett, Alice Lucchetti, Frank Postberg, Federico Tosi

Session Description : The exploration of the outer solar system by Galileo at Jupiter, Cassini-Huygens at Saturn, and New Horizons at Pluto-Charon, hasrevealed that several icy worlds harbor a subsurface salty ocean underneath their cold icy surface. By flying through the icy-vapor plume erupting from Enceladus' south pole, Cassini proceeded for the first time to the analysis of fresh materials coming from an extraterrestrial ocean, revealing its astrobiological potentials. Even if there is no direct evidence yet, similar oceanic habitats might also be present within Europa, Ganymede and Titan, which will be characterized by future missions currently under development for the exploration of icy Galilean moons (JUICE, Europa Clipper) and of Saturn’s moon Titan (Dragonfly).

Understanding these ocean worlds requires input from a variety of scientific disciplines: planetary geology and geophysics, atmospheric physics, life sciences, magnetospheric environment, space weathering, as well as supporting laboratory studies, numerical simulations, preparatory studies for future missions and technology developments in instrumentation and engineering. We welcome abstracts that span this full breadth of disciplines required for the characterization and future exploration of ice-covered ocean worlds.

The new deadline for abstract submission is *** 24 June 2020, 13:00 CEST ***.

Information on how to submit an abstract can be found at the following link: https://www.epsc2020.eu/abstract_management/how_to_submit_an_abstract.html

Looking forward to meeting you virtually !

Thanks,
Gabriel, Carly, Alice, Frank, Federico

-------------------------
Inscription offerte pour l'EPSC pour les membres d'Europlanet Society!

Pour rappel, il n'y aura pas de frais de participation pour les membres d'Europlanet Society si vous souhaitez participer au congrès virtuel l'Europlanet Science Congress 21 September – 9 October 2020 https://www.epsc2020.eu/

La date limite est 24 juin pour soumettre un abstract. Ce sera une colloque virtuelle hybride avec des événements asynchrones et en temps réel. La partie asynchrone durera trois semaines (21 septembre - 9 octobre) et comprendra des exposés oraux (présentations vidéo préenregistrées de 10 minutes) et des affiches virtuelles (présentations PDF avec des options interactives). Les événements en direct seront axés sur des dates originales (27 septembre - 2 octobre) mais certains peuvent également être programmés en 1ère semaine (à partir du 21 septembre). Les sessions en direct auront lieu dans des plages horaires du matin et de l'après-midi d'une durée maximale de deux heures, afin de ne pas trop épuiser les participants, et de favoriser l'accès des participants américains et asiatiques. Les sessions ne seront accessibles qu'aux participants inscrits. Les événements en temps réel comprendront: les keynotes, les remises de prix, l'Assemblée générale, des interviews, des formations, etc.

Frais d'abstract 50 euros (pas de réduction). Il n'y aura pas de frais de participation pour les membres d'Europlanet Society (https://www.europlanet-society.org/join-the-europlanet-society/) sinon frais d’inscription sont 30 euros (réduit pour les étudiants, les amateurs et les retraités).


2) Présentation du prix pro-amateurs GEMINI SAF-SF2A le 24 juin 19H00 à l'équipe portée par Alexandre Santerne

Le prix Gemini 2020 a été attribué à la candidature « Détection et Suivi d’Exoplanètes par des Astronomes Amateurs » portée par Alexandre Santerne du Laboratoire d’Astrophysique de Marseille & de l’Université Aix-Marseille avec les amateurs Pierre Barroy, Hubert Boussier, Matthieu Conjat, Emmanuel Conseil, Jean-Christophe Dalouzy, Bruno Dauchet, Stéphane Ferrafiat, Didier Laloum, Anica Lekic, Jean-Claude Mario, Patrick Martinez, Valère Perroud, Jean-Bernard Pioppa, René Roy, Anaël Wünsche , et avec le professionnel Jean-Pierre Rivet.

Alexandre Santerne fera une présentation de ce projet durant un  webinaire zoom le 24 juin 19H00, peu après la remise du prix par les présidents de la SAF et de la SF2A.
Pour y assister, veuillez vous inscrire :

https://us02web.zoom.us/webinar/register/WN_EpPdGDMtR9C5d5b9dXj96g

Après votre inscription, vous recevrez un e-mail de confirmation contenant les instructions pour rejoindre le webinaire.

Transmis par Fabrice Herpin pour la SF2A et la SAF

3) New developments in High Resolution Molecular Spectroscopy and outreach to modern applications | Les Houches | 29 mai - 3 juin 2022

Chers collègues,
Ce message est pour vous informer que notre atelier international "New developments in High Resolution Molecular Spectroscopy and outreach to modern applications" a été reprogrammé du 29 mai au 3 juin 2022 à l'école de physique des Houches.

Cela semble loin mais parfois le temps passe vite...

Le site web (https://spectro-houches.sciencesconf.org/) restera actif pendant les prochains 2 ans et j'y posterai régulièrement des mises à jour.
Amicalement,
Martin


4) Europlanet Public Engagement Funding Scheme

L'appel à candidatures dans le cadre du programme de financement pour l'engagement public Europlanet 2020 est désormais ouvert et se termine le 24 juin 2020. Europlanet accorde des subventions comprises entre 5000 et 15 000 euros pour financer des projets visant à engager le public dans les sciences planétaires. À travers le programme de financement, Europlanet vise à encourager de nouvelles façons de partager la science planétaire avec différents types de publics à travers l'Europe (et au-delà) pour créer des initiatives socialement impactantes qui combinent la recherche, l'apprentissage, l'innovation et le développement social.
https://www.europlanet-society.org/outreach/funding-scheme/#Call


5) Nominations "Europlanet Prize for Public Engagement 2020"

Les nominations sont ouvertes pour le "Europlanet Prize for Public Engagement 2020". Les dossiers sont souhaitées avant le 24 juin. Le prix Europlanet vise à reconnaître les réalisations dans l'engagement des citoyens européens dans les sciences planétaires et à rehausser le rayonnement de la communauté scientifique. Il est décerné à des individus ou des groupes qui ont développé des pratiques innovantes et profondes d'impact social dans la communication des sciences planétaires et dont les efforts ont contribué de manière significative à un engagement public plus large avec les sciences planétaires en termes d'inspiration, d'apprentissage et de pertinence pour leur vie quotidienne. Pour soumettre un nomination, c'est ici: https://www.europlanet-society.org/prize/#Nominations

6)  Une formation en webinaire financée par Europlanet 2024 Research Infrastructure (RI), de Melanie Troppe
Alors que nous entrons dans la «nouvelle normalité», nous devrons penser à transmettre nos messages et nos recherches plus souvent qu'auparavant et nous sommes heureux de pouvoir offrir la possibilité de cette formation à ceux qui le souhaitent. Le cours donne non seulement un aperçu technique de la plate-forme, mais également un élément de diffusion didactique de votre contenu de webinaire, c'est-à-dire la fourniture virtuelle d'informations et la façon de maintenir votre public engagé.Comme indiqué dans le tableur ci-dessous, Melanie Troppe a proposé des sessions jusqu'à fin juillet : https://docs.google.com/spreadsheets/d/1n0UWRicJ-lkCDX-gGfsYL1zqyd9vMljx-KIIMyU-Zeg/edit#gid=0
Veuillez saisir uniquement votre nom et votre adresse e-mail dans une seule cellule. Généralement, les formations sont pour Go2 le lundi et pour Zoom le vendredi. Nous demandons 5-7 participants par session si possible.


7)  Virtual International Symposium on Molecular Spectroscopy | Zoom | June 22-26, 2020 |


NISMS is meant to highlight the work of early career researchers and provide an opportunity to share their work with a broader scientific audience, just like ISMS. A formal schedule and abstract book will be sent out in the following weeks, please register using the form here if you are interested in attending the meeting and receiving further information.

List of Confirmed Speakers
Celina Bermudez, Consejo Superior de Investigaciones Científicas,
The GACELA set up: a different approach to construct a broadband Fourier transform millimeter-wave spectrometer
Johannes Bischoff, Fritz-Haber-Institut der Max-Planck-Gesellschaft
A new experiment for the study and control of chiral molecules using high resolution electronic and microwave spectroscopy
Jasmin Borsovsky, University of New South Wales
Exploring the dissociation of C2
Hayley Bunn, Emory University
The chemical pathways of O(1D) insertion into methylamine (CH3NH2)
Justin Chaillot, University of Grenoble Alpes
Laser stabilization for accurate cavity ring down spectroscopy: application to molecular isotopic ratio
Bryan Changala, JILA/University of Colorado, Boulder
Optical pumping and rotational energy transfer in C60 fullerene
Olivia Chitarra, University of Paris Saclay
The pure rotational spectrum of hydroxymethyl radical reinvestigated to enable its interstellar detection
André Eckhardt, Center for Astrophysics | Harvard & Smithsonian
Spectroscopic characterization of intermediates in the abiotic formation of biomolecules
Thomas Hearne, Rennes University
Rotational spectroscopy with cold gas flows for kinetics studies
Stephen Kocheril, Brown University
Aromaticity in metallaborocycles
Zachariah Levey, University of New South Wales
Spectroscopic investigation of the phenalenyl radical
Aravindh Nivas Marimuthu, Radboud University
Laboratory gas-phase vibrational spectra of [C3H3]+ isomers and isotopologues by IRPD spectroscopy
Charles Markus, I. Physikalisches Institut, Universität zu Köln
High-resolution double resonance action spectroscopy in ion traps: Vibrational and Rotational Spectroscopy of CH2NH2
Mattia Melosso, University of Bologna
Far-infrared laboratory spectroscopy of aminoacetonitrile and first interstellar detection of its vibrationally excited transitions
Noureddin Osseiran, Lille University
Microwave spectroscopy study supported by quantum chemistry calculations of Limonaketone, a key oxidation product of limonene
Sederra Ross, University of Massachusetts, Boston
Electronic Spectroscopy of cis- and trans-meta-vinylbenzyl radicals
Anthony Roucou, Université catholique de Louvain
TBA
Shefali Saxena, King's College, London
Isolated 1,4-Napthoquinone and its step-wise microsolvation in the gasphase: structure and binding by rotational spectroscopy
Weslley Silva, University of Manitoba
Role of primary and secondary non-covalent interactions in the monohydrated complexes of small heterocycles such as trimethylene oxide and sulfide
J. H. Westerfield, UC Davis
Re-Examination of the Rotational Spectrum of Methyl tert-Butyl Ether
Maria Zdanovskaia, University of Wisconsin, Madison
Rotational spectroscopy of 2-cyano-1,3-butadiene: a molecule of astrochemical relevance
Oliver Zingsheim, I. Physikalisches Institut, Universität zu Köln
Millimeter- to millimeter-wave double resonance spectroscopy

Following the ISMS format, presentations will be 15 minutes each, with roughly 4 talks each day. We know many of you live all over the world, which makes finding an ideal time for all to attend quite difficult. Our aim is that 4 days will be matching US/EU time zones, with one day matching Pacific time zones (Australia, India, etc.)  If you have any questions please contact a member of the organizing committee.

We look forward to seeing you all soon!

NISMS Organizing Committee,
Stephen Kocheril
Kelvin Lee
Marie-Aline Martin-Drumel


8) Thèse financée à l'ISMO (Paris-Saclay): Spectroscopie de photoionisation de radicaux d’intérêt astrophysique dans l’ultraviolet du vide

Description du projet de thèse
L'évolution de la matière diluée dans les milieux astrophysiques (milieu interstellaire, atmosphères planétaires, coma des comètes) est le résultat d'une photochimie très complexe faisant intervenir un grand nombre d'espèces stables et radicalaires en phase gazeuse. Cette photochimie est en particulier induite par le rayonnement galactique ou par le rayonnement solaire dans le domaine spectral de l'ultra-violet du vide (VUV, l < 200 nm). Une bonne compréhension de cette évolution nécessite une modélisation précise de la photophysique de ces milieux en prenant en compte l'ensemble des réactions et des processus photo-induits. Parmi ceux-ci, la photoionisation est une étape très importante qui va, à partir de molécules stables ou radicalaires, générer des espèces ioniques très réactives qui vont initier des réseaux complexes de réaction ion-molécule.

L’objectif principal du projet de thèse, de nature expérimentale, est de fournir des données de laboratoire fiables et inédites à la communauté des astrophysiciens et des planétologues concernant la photoionisation VUV de radicaux afin d’obtenir de nouvelles données sur la structure (ro)vibronique des cations d’espèces radicalaires. L’approche expérimentale choisie combinera des expériences avec la ligne DESIRS du synchrotron SOLEIL et avec le nouveau laser VUV à haute résolution de l’ISMO. L’étude de la structure (ro)vibronique de ces cations, quasiment inaccessible par spectroscopie directe dans l’ion, sera possible en induisant une transition VUV de photoionisation à partir du radical neutre. Les espèces visées sont des composés carbonés ou azotés tels que CH+, CH3+, CN+ ou C3N+. Un effort important sera consacré à la photoionisation du radical azide N3 afin de confirmer de manière irréfutable l’existence de 2 isomères pour guider de futures détections dans le milieu interstellaire.

Lieu de la thèse et environnement de travail

La thèse se déroulera en majorité à l’Institut des Sciences Moléculaires d’Orsay (ISMO), dans l’équipe SYSTEMAE (voir le site web : http://www.ismo.u-psud.fr/spip.php?rubrique28), sous la co-direction de Séverine Boyé-Péronne (Professeure à l’Université Paris-Saclay) et Bérenger Gans (Chargé de recherche au CNRS).

Le/la doctorant(e) bénéficiera des infrastructures de l'ISMO ainsi que du support des services techniques du laboratoire (service mécanique, instrumentation, électronique, informatique). Il/elle interagira avec plusieurs collaborateurs (France, Belgique, USA).

Le montage expérimental au cœur du travail de thèse vient d’être finalisé, et l’étudiant(e) aura l’opportunité de travailler avec le seul laser haute-résolution dans l’ultraviolet du vide
 disponible en France. En parallèle, des expériences seront réalisées de manière complémentaire auprès de la ligne DESIRS du synchrotron SOLEIL, pendant quelques jours chaque semestre (des demandes de temps de faisceau seront déposées régulièrement).

1) Utilisation des crédits PNP 2020

La crise du covd-19 vous a certainement empêché d'effectuer normalement le projet de recherche que vous aviez proposé au PNP pour 2020, et vous espérez pouvoir reporter les crédits alloués en 2020 sur 2021. Cela ne sera pas toujours possible.

Le financement du PNP provient de l'INSU (composantes TS et AA, 56%) et du CNES (44%). Les crédits de l'INSU sur Subvention d'État (SE) ne seront pas reportables en 2021, tandis que les crédits CNES transférés au CNRS sont considérés comme des ressources propres (RP) et sont reportables. Certains projets sont financés sur crédits SE, d'autres sur crédits RP, quelques uns sur les deux. La notification de l'INSU doit le préciser. Si vous avez du mal à l'identifier, écrivez moi pour que je vous le précise.

Attention, l'INSU s'attend à ce que l'état demande dès juin à faire remonter les crédits SE. Donc si vous avez la possibiiité de dépenser vos crédits SE rapidement, de manière utile à votre projet, pas nécessairement celle prévue dans votre proposition, mais toujours en lien avec le projet soumis, nous vous encourageons à le faire. En 2021, notre dotation ne sera certainement pas aussi large qu'en 2020!
Thierry Fouchet

2) Rappel: Recensement INSU des codes communautaires

Merci à ceux qui m'ont déjà répondu. Si vous ne l'avez pas encore fait, il n'est pas trop tard.

Comme discuté lors des séminaires de prospective INSU AA & TS 2019, l'INSU étudie la possibilité de créer un nouveau Service National d’Observation Transverse, voire une nouvelle Action Nationale d’Observation, regroupant de possibles tâches de service venant en soutien au développement de codes de simulation numérique d’intérêt collectif. Une telle labélisation aura pour vocation de stimuler les échanges entre développeurs concernant l’évolution des codes de simulation et la planification collective de leurs évolutions en lien avec la communauté d’utilisateurs ainsi que d’aider à structurer les activités en encourageant les contributions.

    Pour atteindre ces objectifs, l'INSU a besoin de faire un état des lieux exhaustif des codes de simulation numérique utilisés en astrophysique et modélisation de la Terre. Le PNP vous sollicite donc connaître les informations suivantes a propos des codes dont vous êtes responsables et que vous estimez pouvoir entrer dans le périmètre de ce type de labélisation :
nom et type de code (eg Monte Carlo, grille fixe, AMR, particules, PIC, méthode spectrale, etc.),
applications scientifiques limitées au champ d’expertise du PNP ou plus vastes,
estimation FTE développeurs limitée au champ d’expertise du PNP,
estimation communauté servie (FTE utilisateurs) limitée au champ d’expertise du PNP,
nombres d’heures de calcul utilisées par an (Mesocentres + Genci + Prace + international) limitée au champ d’expertise du PNP
une projection sur les ~5 ans à venir expliquant les évolutions attendues pour le code, les étapes (scientifiques ou techniques) importantes.
Comment est structurée l'activité autour du développement du code et de l'interaction avec sa communauté d'utilisateurs?
Quels sont les manques dans l'organisation actuelle autour du code de simulation et quels seraient les avantages qu'apporteraient une labellisation ?
    Dans ce recensement, merci de ne pas vous censurer et de vous limiter uniquement aux codes avec les plus larges communautés. En effet, la forme que prendra cette labélisation dépendra du paysage de codes de simulation et donc de l’état des lieux fourni à l'INSU.

Pourriez-vous SVP nous faire un retour pour le 3 juin: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Merci,


3) Spectro-Imageur SITELLE au CFHT

Le Télescope Canada-France-Hawaii est heureux d'annoncer que les changements effectués à certaine composantes optiques du Spectro-Imageur SITELLE ont été complétés et ont eu l'effet attendu. Un correcteur de plan focal a été installé sur chaque port de l'instrument en remplaçant la fenêtre des deux caméras CCD.  La qualité d'image a été significativement améliorée et le plan focal n'a maintenant qu'une faible courbure résiduelle. Une description sommaire et de niveau accessible au public est disponible à l'adresse suivante:  http://www.cfht.hawaii.edu/en/news/SITELLEUpgrade/

De l'information plus détaillée et adaptée aux utilisateurs du CFHT est disponible à l'addresse suivante: http://www.cfht.hawaii.edu/en/news/SITELLEUpgrade/sitelle_press_release.pdf

Une présentation couvrant les effets de ces changements sur les données SITELLE sera incluses dans la session dédiée au  CFHT au cours de la rencontre annuel de la CASCA (http://casca2020.yorku.ca/) le 28 Mai prochain à 15h30 (EST) .

Pour des questions générales, n'hésitez pas à communiquer avec nous à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.,
et pour des questions plus spécifiques aux modifications apportées, n'hésitez pas à communiquer avec l'équipe SITELLE du CFHT: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Laurie Rousseau-Nepton pour l’équipe SITELLE au CFHT.


4)  Doctoral training, Solid Earth | Les Houches |19-30 octobre 2020

The seventh edition of our doctoral school on solid Earth will be held Les Houches, in the french Alps, from October 19th to October 30th 2020.
At the moment, the program includes six lecture series, complemented by seminars:

    - Opening seminar given by Yanick Ricard
    - Seismic Structure of the Earth (Amir Khan and Andy Nowacki)
    - Mineralogy and Rock Physics (Guillaume Morard and Caroline Dorn)
    - Geodynamics (Maelis Arnould, Antoine Rozel and Laurent Jolivet)
    - Field excursion Laurent Jolivet)
    - Geochemistry (Francis Albarède and Thorsten Kleine)
    - Core structure and dynamics (Alexandra Pais and Alexandre Fournier)

All lectures and seminars will be given in English.
More information is available here https://epti.isterre.fr/?lang=en/

Please print and post the attached flyer, and spread this information to your colleagues and students.

Best wishes,

Thomas, Laurent, and Renaud

5)  EPSC2020 goes virtual - submit your abstract
Europlanet Science Congress 2020
Virtual meeting
21 September – 9 October 2020

https://www.epsc2020.eu/

Abstract deadline: 24 June 2020, 13:00 CEST.

Dear colleagues,

In light of the global Covid-19 outbreak, the Europlanet Science Congress 2020 aims to support international efforts to slow the spread of the virus and ensure the safety of individuals and communities. As a result of the pandemic, EPSC2020 will be held as a virtual meeting.

The Scientific Organizing Committee of the EPSC2020 invites all planetary scientists to participate in the congress, submit contributions to the topical sessions and share their research with colleagues and friends.

EPSC2020 is the first time that EPSC has been held as a virtual meeting. We believe that virtual meetings are likely to play an increasingly important role in supporting our community, widening participation from under-represented groups and tackling the global challenge of climate change. EPSC2020 is an opportunity for us to be creative in developing innovative and supplementary ways for our community to interact. For details of the planned format for the EPSC2020 virtual meeting, please see: https://www.epsc2020.eu/virtual_meeting/overview.html

The meeting will consist of oral and poster sessions. The current list of sessions is organized around the following Programme Groups:

Terrestrial Planets (TP)
Outer Planet Systems (OPS)
Missions, Instrumentation, Techniques, Modelling (MITM)
Small Bodies (comets, KBOs, rings, asteroids, meteorites, dust) (SB)
Exoplanets and Origins of Planetary Systems (EXO)
Outreach, Diversity, Amateur Astronomy (ODAA)

Detailed instructions on the abstract submission process can be found at:

https://www.epsc2020.eu/abstract_management/how_to_submit_an_abstract.html

The scientific programme and the abstract submission tool are accessible at:

https://meetingorganizer.copernicus.org/EPSC2020/sessionprogramme

Please browse the list of sessions and identify the session that most closely matches your area of interest; your abstract can be submitted directly to that session.

You may see all deadlines & milestones of the conference at the following website:

https://www.epsc2020.eu/information/deadlines_and_milestones.html

Information on participation fees, a separate online request form for splinter meetings & workshops, as well as tutorials and tools for the online presentations will be available soon on the meeting web site.

Please forward this message to colleagues who may be interested.

We look forward to welcoming you to the virtual EPSC2020 in September.

With best wishes,

Maria Cristina De Sanctis
Scientific organizing committee chair

Maria Genzer & Harri Haukka
EPSC executive committee chairs

Anita Heward
Virtual organizing committee chair


6)  PhD Position - Institute of Physics, Rennes, France
A fully funded PhD position is available to join a multinational team at the Institute of Physics, Rennes, France, on the ERC Advanced Grant Project CRESUCHIRP starting October 2020
Applications are invited for a PhD position at the Institute of Physics Rennes (IPR) to conduct experimental research in fundamental chemical physics and reaction kinetics, with particular application to molecular astrophysics and astrochemistry. The project, supported by the European Research Council (ERC Advanced Grant CRESUCHIRP) and the Brittany region (ARED project CHIRPED),

The ARED CHIRPED project is part of the ERC Advanced Grant programme CRESUCHIRP. Its main aim is to investigate the formation and destruction mechanisms of so-called complex organic molecules (COMS) in the extremely cold environments of dense interstellar clouds and star-forming regions (down to temperatures as low as 5 K), as well as to aid the detection of such species in much hotter environments such as the outflows of red giants and hot exoplanet atmospheres. However, applications in atmospheric and combustion science are also envisaged.

The project will exploit the new instruments constructed within the CRESUCHIRP project to study laser-initiated reactions within cold supersonic flows by using the revolutionary Chirped Pulse Fourier Transform Micro/mm-Wave (CPFTMW) spectroscopic technique invented by Brooks Pate and collaborators (University of Virginia) combined with the CRESU (Reaction Kinetics in Uniform Supersonic Flow) technique originally developed by our group. The combination, called CPUF (Chirped Pulse in Uniform Flow) was conceived in a collaboration led by Arthur Suits (University of Missouri), with Bob Field (MIT) and our group in Rennes.

Further details of the ERC CRESUCHIRP project can be seen here: https://ipr.univ-rennes1.fr/cresuchirp-ERC

and in particular the PhD position is described in more detail here: https://cresuchirp.wordpress.com/open-positions
Candidate profile

Candidates should expect to hold a Masters degree (M2) or a "Diplôme d'Ingénieur" in physics or (physical) chemistry. Experience in experimental research and especially the use of lasers, spectroscopy, vacuum techniques and high-speed electronics would be advantageous, but full on-the-job training will be provided. A working knowledge of English is essential to be able to interact effectively with the multinational CRESUCHIRP team.

Deadline and procedure for candidatures

The position is available starting in September-October 2020 for a period of 3 years, and a competitive salary will be paid. The final deadline for candidatures is 31/07/2020 but applications will be considered as they are received, and the position will likely be filled before this date. A first round will take place by 31/05/2020.

Inquires and applications, including a detailed CV citing grades, an accompanying letter, and the names and contact details of two (or three if possible) potential referees, should be addressed to Prof. Ian Sims (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.).

Keywords: chemical physics, molecular physics, physical chemistry, molecular astrophysics, experimental astrochemistry, Chirped Pulse Fourier Transform Microwave Spectroscopy, CRESU, low temperature reaction kinetics, product branching ratios, elementary reactions

 

Ian Sims


7) PH.D. STUDENT IN PLANETARY SCIENCE AT CRPG NANCY, FRANCE


The Centre de Recherches Pétrographiques et Géochimiques (CRPG) located in Nancy, northeast France, is looking for a Ph.D student in Planetary Sciences. The position is related to studies of Mars remote remote sensing data and analog Earth using VNIR spectroscopy and is initially funded for 3 years.

More information and applications (in french or english) at:
https://adum.fr/as/ed/voirproposition.pl?site=adumR&matricule_prop=30817#version  

Contact: Dr Jessica Flahaut, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Closing Date:June 15th, 2020

1) Recensement INSU des codes communautaires

    Comme discuté lors des séminaires de prospective INSU AA & TS 2019, l'INSU étudie la possibilité de créer un nouveau Service National d’Observation Transverse, voire une nouvelle Action Nationale d’Observation, regroupant de possibles tâches de service venant en soutien au développement de codes de simulation numérique d’intérêt collectif. Une telle labélisation aura pour vocation de stimuler les échanges entre développeurs concernant l’évolution des codes de simulation et la planification collective de leurs évolutions en lien avec la communauté d’utilisateurs ainsi que d’aider à structurer les activités en encourageant les contributions.

    Pour atteindre ces objectifs, l'INSU a besoin de faire un état des lieux exhaustif des codes de simulation numérique utilisés en astrophysique et modélisation de la Terre. Le PNP vous sollicite donc connaître les informations suivantes a propos des codes dont vous êtes responsables et que vous estimez pouvoir entrer dans le périmètre de ce type de labélisation :
nom et type de code (eg Monte Carlo, grille fixe, AMR, particules, PIC, méthode spectrale, etc.),
applications scientifiques limitées au champ d’expertise du PNP ou plus vastes,
estimation FTE développeurs limitée au champ d’expertise du PNP,
estimation communauté servie (FTE utilisateurs) limitée au champ d’expertise du PNP,
nombres d’heures de calcul utilisées par an (Mesocentres + Genci + Prace + international) limitée au champ d’expertise du PNP
une projection sur les ~5 ans à venir expliquant les évolutions attendues pour le code, les étapes (scientifiques ou techniques) importantes.
Comment est structurée l'activité autour du développement du code et de l'interaction avec sa communauté d'utilisateurs?
Quels sont les manques dans l'organisation actuelle autour du code de simulation et quels seraient les avantages qu'apporteraient une labellisation ?
    Dans ce recensement, merci de ne pas vous censurer et de vous limiter uniquement aux codes avec les plus larges communautés. En effet, la forme que prendra cette labélisation dépendra du paysage de codes de simulation et donc de l’état des lieux fourni à l'INSU.

Pourriez-vous SVP nous faire un retour pour le 3 juin: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Merci,


2) 11th Moscow International Solar System Symposium(11M-S3) | 5-9 October 2020 | Moscow, Russia | New symposium format

Dear Colleagues,

We remind you, 11M-S3 will be held in October 5-9, 2020 at Space Research Institute in Moscow. Taking into
account that it is difficult to forecast now medical situation in October  and  there still might  be some travel
restrictions related to the quarantine, we decided to keep all options to conduct 11M-S3
open. So the meeting will be held  both "face-to-face" and virtual format.

The Program  Committee cordially asks you to make registration on the website
ms2020.cosmos.ru with remark face-to-face or virtual participation (it can be changed later) and send us the
preliminary title of your presentation before JUNE 10, 2020. As it became very common these days,
participants who could not come to Moscow (for any reason) to participate
at the Symposium  will be able to participate on-line and present their reports via teleconference.

Certainly we hope on the best-to welcome you in Moscow but need to prepare the non-optimistic scenario.


Best wishes,

11M-S3 Program Committee
11M-S3 Organizing Committee
11M-S3 mailing list


3) Contrat doctoral au MONARIS - Sorbonne Université

Un contrat doctotal MRT à MONARIS, est ouvert sur le sujet suivant :
Spectroscopie rovibrationnelle d’hydrocarbures aromatiques polycycliques et de leurs hydrates :  un pont entre la phase  gazeuse et les poussières cosmiques par l’étude des processus de microhydratation.

La thèse démarrera au mois d'octobre 2020. Les étudiant(e)s intéressé(e)s peuvent  contacter l'encadrant par email (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) en envoyant un CV détaillé et une lettre de motivation.

Transmis par Pierre Asselin


4)  Poste permanent  exoplanète JWST/MIRI au CEA


Bonjour,

Nous voudrions porter à l’attention de la communauté française
l’ouverture en 2020 d’un poste permanent pour l’embauche d’un(e) chercheur(se) dans le
domaine exoplanètaire en soutien à JWST/Miri et Ariel au Département d’Astrophysique - UMR AIM
au sein de l'équipe Dynamique des Etoiles, des Exoplanètes et de leur Environnement (LDE3).

les details du poste peuvent être trouvés ici:
https://jobregister.aas.org/ad/e2243c2c

merci d’adresser vos candidatures (voir details des pièces à fournir dans le lien ci dessus) avant le 26 Mai 2020 minuit
à Pierre-Olivier Lagage
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Transmis par Sacha Brun


5) BIPM: Physicien H/F Métrologie du temps
Le Bureau international des poids et mesures (BIPM), organisation intergouvernementale scientifique située à Sèvres (92), recrute :

        Physicien H/F Métrologie du temps
        Date limite des candidatures : 31 août 2020 (minuit, heure de Paris)
        CDI – Temps complet
        Localisation : Sèvres, France
        Annonce disponible sous : https://www.bipm.org/utils/en/pdf/vacancy-time-physicist-2020.pdf

N’hésitez pas à partager cette offre au sein de vos connaissances, réseaux étudiants,…  !

Transmis par Laïla DELL'ORO
H.R. Service


6)  Doctorats et post-doctorat à l'Université de Lille sur l'étude d'astromatériaux
L'UMET, Université de Lille, ouvre deux sujets de thèse et un post-doc sur l'étude d'astromatériaux par microscopie électronique quantitative

Doctorant 1: Nanoanalyse d’astromatériaux par spectroscopie de perte d’énergie des électrons (EELS). La spectroscopie EELS en STEM est l'un des outils de nanoanalyse les plus puissants disponibles dans un microscope électronique. Le candidat retenu développera de nouvelles méthodes pour effectuer la caractérisation optique et chimique des astro-matériaux sensibles au faisceau par EELS. Les principaux objectifs sont de discerner la relation entre la nanostructure et les propriétés optiques de la surface des astéroïdes et de permettre la caractérisation des composés organiques à l'échelle nanométrique.

Doctorant 2: Nanoanalyse structurale d’astromatériaux par 4D-STEM. La méthode 4D STEM consiste en l’acquisition de diffraction électronique (2D) à l’échelle nanométrique sur une zone balayée (2D) de l’échantillon (2D). Des développements récents tels que les détecteurs d'électrons directs et de nouveaux algorithmes de traitement des données ont permis une quantité impressionnante de nouvelles applications en imagerie et en analyse nanostructurale des phases cristallines et amorphes. Le candidat retenu développera des méthodes pour déterminer le degré d'ordre et la cristallinité des astro-matériaux sensibles au faisceau et les appliquera à des échantillons de la mission Hayabusa2.

Post-Doctorant/ingénieur (2 ans): Développement d'applications par l’utilisation de détecteurs à électrons directs à pixels hybrides en microscopie électronique. Les détecteurs à électrons directs à pixels hybrides révolutionnent la microscopie électronique grâce à leur efficacité, leur vitesse et leur résolution sans précédent. Le candidat retenu développera de nouvelles applications en imagerie, en diffraction et en EELS avec un accent particulier sur les matériaux sensibles au faisceau. Cela impliquera des innovations dans l'acquisition de données et l'analyse de grands ensembles de données.

Plus de renseignements sont disponibles sur le lien suivant : http://umet.univ-lille1.fr/Uploads/get.php?id=129
Contact: Hugues Leroux, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


7) Postdoc Position at LPI; Mars 2020; Radiative Transfer

In the frame of NASA’s Mars 2020 mission, I am inviting applications for a Postdoctoral fellow in radiative transfer modeling in planetary atmospheres.

Details of the job ad can be found here: https://usra-openhire.silkroad.com/epostings/index.cfm?fuseaction=app.jobinfo&jobid=1041&source=ONLINE&JobOwner=992390&company_id=16640&version=1&byBusinessUnit=&bycountry=0&bystate=0&byRegion=&bylocation=NULL&keywords=&byCat=&proximityCountry=&postalCode=&radiusDistance=&isKilometers=&tosearch=yes&city

 SOME CONTEXT:

        The Postdoc would work under my supervision at the Lunar and Planetary Institute (Houston, TX), and the expected duration of the contract 2 years. The salary is very good given the relatively low cost of life of Houston.

        The postdoc will join me on the Mars Environmental Dynamics Analyzer (MEDA) science team of NASA’s Mars 2020 mission, and will participate in analysis and interpretation of measurements made by the Thermal Infrared Sensor (TIRS), one of the six environmental sensors comprising MEDA.

        TIRS will be measuring the broadband, upwelling and downwelling LW radiation at the surface, the reflected solar radiation at the surface, the ground temperature, and the near surface air temperature. More details on the TIRS instrument will be soon published on Measurement (we have two papers under review). In the meantime, please find attached our LPSC 2020 contribution (Eduardo is TIRS’ leading engineer and I’m responsible for TIRS’s science).

Transmis par Germán Martínez, Staff Scientist, Lunar and Planetary Institute

Sous-catégories