1) Utilisation des crédits PNP 2020

La crise du covd-19 vous a certainement empêché d'effectuer normalement le projet de recherche que vous aviez proposé au PNP pour 2020, et vous espérez pouvoir reporter les crédits alloués en 2020 sur 2021. Cela ne sera pas toujours possible.

Le financement du PNP provient de l'INSU (composantes TS et AA, 56%) et du CNES (44%). Les crédits de l'INSU sur Subvention d'État (SE) ne seront pas reportables en 2021, tandis que les crédits CNES transférés au CNRS sont considérés comme des ressources propres (RP) et sont reportables. Certains projets sont financés sur crédits SE, d'autres sur crédits RP, quelques uns sur les deux. La notification de l'INSU doit le préciser. Si vous avez du mal à l'identifier, écrivez moi pour que je vous le précise.

Attention, l'INSU s'attend à ce que l'état demande dès juin à faire remonter les crédits SE. Donc si vous avez la possibiiité de dépenser vos crédits SE rapidement, de manière utile à votre projet, pas nécessairement celle prévue dans votre proposition, mais toujours en lien avec le projet soumis, nous vous encourageons à le faire. En 2021, notre dotation ne sera certainement pas aussi large qu'en 2020!
Thierry Fouchet

2) Rappel: Recensement INSU des codes communautaires

Merci à ceux qui m'ont déjà répondu. Si vous ne l'avez pas encore fait, il n'est pas trop tard.

Comme discuté lors des séminaires de prospective INSU AA & TS 2019, l'INSU étudie la possibilité de créer un nouveau Service National d’Observation Transverse, voire une nouvelle Action Nationale d’Observation, regroupant de possibles tâches de service venant en soutien au développement de codes de simulation numérique d’intérêt collectif. Une telle labélisation aura pour vocation de stimuler les échanges entre développeurs concernant l’évolution des codes de simulation et la planification collective de leurs évolutions en lien avec la communauté d’utilisateurs ainsi que d’aider à structurer les activités en encourageant les contributions.

    Pour atteindre ces objectifs, l'INSU a besoin de faire un état des lieux exhaustif des codes de simulation numérique utilisés en astrophysique et modélisation de la Terre. Le PNP vous sollicite donc connaître les informations suivantes a propos des codes dont vous êtes responsables et que vous estimez pouvoir entrer dans le périmètre de ce type de labélisation :
nom et type de code (eg Monte Carlo, grille fixe, AMR, particules, PIC, méthode spectrale, etc.),
applications scientifiques limitées au champ d’expertise du PNP ou plus vastes,
estimation FTE développeurs limitée au champ d’expertise du PNP,
estimation communauté servie (FTE utilisateurs) limitée au champ d’expertise du PNP,
nombres d’heures de calcul utilisées par an (Mesocentres + Genci + Prace + international) limitée au champ d’expertise du PNP
une projection sur les ~5 ans à venir expliquant les évolutions attendues pour le code, les étapes (scientifiques ou techniques) importantes.
Comment est structurée l'activité autour du développement du code et de l'interaction avec sa communauté d'utilisateurs?
Quels sont les manques dans l'organisation actuelle autour du code de simulation et quels seraient les avantages qu'apporteraient une labellisation ?
    Dans ce recensement, merci de ne pas vous censurer et de vous limiter uniquement aux codes avec les plus larges communautés. En effet, la forme que prendra cette labélisation dépendra du paysage de codes de simulation et donc de l’état des lieux fourni à l'INSU.

Pourriez-vous SVP nous faire un retour pour le 3 juin: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Merci,


3) Spectro-Imageur SITELLE au CFHT

Le Télescope Canada-France-Hawaii est heureux d'annoncer que les changements effectués à certaine composantes optiques du Spectro-Imageur SITELLE ont été complétés et ont eu l'effet attendu. Un correcteur de plan focal a été installé sur chaque port de l'instrument en remplaçant la fenêtre des deux caméras CCD.  La qualité d'image a été significativement améliorée et le plan focal n'a maintenant qu'une faible courbure résiduelle. Une description sommaire et de niveau accessible au public est disponible à l'adresse suivante:  http://www.cfht.hawaii.edu/en/news/SITELLEUpgrade/

De l'information plus détaillée et adaptée aux utilisateurs du CFHT est disponible à l'addresse suivante: http://www.cfht.hawaii.edu/en/news/SITELLEUpgrade/sitelle_press_release.pdf

Une présentation couvrant les effets de ces changements sur les données SITELLE sera incluses dans la session dédiée au  CFHT au cours de la rencontre annuel de la CASCA (http://casca2020.yorku.ca/) le 28 Mai prochain à 15h30 (EST) .

Pour des questions générales, n'hésitez pas à communiquer avec nous à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.,
et pour des questions plus spécifiques aux modifications apportées, n'hésitez pas à communiquer avec l'équipe SITELLE du CFHT: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Laurie Rousseau-Nepton pour l’équipe SITELLE au CFHT.


4)  Doctoral training, Solid Earth | Les Houches |19-30 octobre 2020

The seventh edition of our doctoral school on solid Earth will be held Les Houches, in the french Alps, from October 19th to October 30th 2020.
At the moment, the program includes six lecture series, complemented by seminars:

    - Opening seminar given by Yanick Ricard
    - Seismic Structure of the Earth (Amir Khan and Andy Nowacki)
    - Mineralogy and Rock Physics (Guillaume Morard and Caroline Dorn)
    - Geodynamics (Maelis Arnould, Antoine Rozel and Laurent Jolivet)
    - Field excursion Laurent Jolivet)
    - Geochemistry (Francis Albarède and Thorsten Kleine)
    - Core structure and dynamics (Alexandra Pais and Alexandre Fournier)

All lectures and seminars will be given in English.
More information is available here https://epti.isterre.fr/?lang=en/

Please print and post the attached flyer, and spread this information to your colleagues and students.

Best wishes,

Thomas, Laurent, and Renaud

5)  EPSC2020 goes virtual - submit your abstract
Europlanet Science Congress 2020
Virtual meeting
21 September – 9 October 2020

https://www.epsc2020.eu/

Abstract deadline: 24 June 2020, 13:00 CEST.

Dear colleagues,

In light of the global Covid-19 outbreak, the Europlanet Science Congress 2020 aims to support international efforts to slow the spread of the virus and ensure the safety of individuals and communities. As a result of the pandemic, EPSC2020 will be held as a virtual meeting.

The Scientific Organizing Committee of the EPSC2020 invites all planetary scientists to participate in the congress, submit contributions to the topical sessions and share their research with colleagues and friends.

EPSC2020 is the first time that EPSC has been held as a virtual meeting. We believe that virtual meetings are likely to play an increasingly important role in supporting our community, widening participation from under-represented groups and tackling the global challenge of climate change. EPSC2020 is an opportunity for us to be creative in developing innovative and supplementary ways for our community to interact. For details of the planned format for the EPSC2020 virtual meeting, please see: https://www.epsc2020.eu/virtual_meeting/overview.html

The meeting will consist of oral and poster sessions. The current list of sessions is organized around the following Programme Groups:

Terrestrial Planets (TP)
Outer Planet Systems (OPS)
Missions, Instrumentation, Techniques, Modelling (MITM)
Small Bodies (comets, KBOs, rings, asteroids, meteorites, dust) (SB)
Exoplanets and Origins of Planetary Systems (EXO)
Outreach, Diversity, Amateur Astronomy (ODAA)

Detailed instructions on the abstract submission process can be found at:

https://www.epsc2020.eu/abstract_management/how_to_submit_an_abstract.html

The scientific programme and the abstract submission tool are accessible at:

https://meetingorganizer.copernicus.org/EPSC2020/sessionprogramme

Please browse the list of sessions and identify the session that most closely matches your area of interest; your abstract can be submitted directly to that session.

You may see all deadlines & milestones of the conference at the following website:

https://www.epsc2020.eu/information/deadlines_and_milestones.html

Information on participation fees, a separate online request form for splinter meetings & workshops, as well as tutorials and tools for the online presentations will be available soon on the meeting web site.

Please forward this message to colleagues who may be interested.

We look forward to welcoming you to the virtual EPSC2020 in September.

With best wishes,

Maria Cristina De Sanctis
Scientific organizing committee chair

Maria Genzer & Harri Haukka
EPSC executive committee chairs

Anita Heward
Virtual organizing committee chair


6)  PhD Position - Institute of Physics, Rennes, France
A fully funded PhD position is available to join a multinational team at the Institute of Physics, Rennes, France, on the ERC Advanced Grant Project CRESUCHIRP starting October 2020
Applications are invited for a PhD position at the Institute of Physics Rennes (IPR) to conduct experimental research in fundamental chemical physics and reaction kinetics, with particular application to molecular astrophysics and astrochemistry. The project, supported by the European Research Council (ERC Advanced Grant CRESUCHIRP) and the Brittany region (ARED project CHIRPED),

The ARED CHIRPED project is part of the ERC Advanced Grant programme CRESUCHIRP. Its main aim is to investigate the formation and destruction mechanisms of so-called complex organic molecules (COMS) in the extremely cold environments of dense interstellar clouds and star-forming regions (down to temperatures as low as 5 K), as well as to aid the detection of such species in much hotter environments such as the outflows of red giants and hot exoplanet atmospheres. However, applications in atmospheric and combustion science are also envisaged.

The project will exploit the new instruments constructed within the CRESUCHIRP project to study laser-initiated reactions within cold supersonic flows by using the revolutionary Chirped Pulse Fourier Transform Micro/mm-Wave (CPFTMW) spectroscopic technique invented by Brooks Pate and collaborators (University of Virginia) combined with the CRESU (Reaction Kinetics in Uniform Supersonic Flow) technique originally developed by our group. The combination, called CPUF (Chirped Pulse in Uniform Flow) was conceived in a collaboration led by Arthur Suits (University of Missouri), with Bob Field (MIT) and our group in Rennes.

Further details of the ERC CRESUCHIRP project can be seen here: https://ipr.univ-rennes1.fr/cresuchirp-ERC

and in particular the PhD position is described in more detail here: https://cresuchirp.wordpress.com/open-positions
Candidate profile

Candidates should expect to hold a Masters degree (M2) or a "Diplôme d'Ingénieur" in physics or (physical) chemistry. Experience in experimental research and especially the use of lasers, spectroscopy, vacuum techniques and high-speed electronics would be advantageous, but full on-the-job training will be provided. A working knowledge of English is essential to be able to interact effectively with the multinational CRESUCHIRP team.

Deadline and procedure for candidatures

The position is available starting in September-October 2020 for a period of 3 years, and a competitive salary will be paid. The final deadline for candidatures is 31/07/2020 but applications will be considered as they are received, and the position will likely be filled before this date. A first round will take place by 31/05/2020.

Inquires and applications, including a detailed CV citing grades, an accompanying letter, and the names and contact details of two (or three if possible) potential referees, should be addressed to Prof. Ian Sims (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.).

Keywords: chemical physics, molecular physics, physical chemistry, molecular astrophysics, experimental astrochemistry, Chirped Pulse Fourier Transform Microwave Spectroscopy, CRESU, low temperature reaction kinetics, product branching ratios, elementary reactions

 

Ian Sims


7) PH.D. STUDENT IN PLANETARY SCIENCE AT CRPG NANCY, FRANCE


The Centre de Recherches Pétrographiques et Géochimiques (CRPG) located in Nancy, northeast France, is looking for a Ph.D student in Planetary Sciences. The position is related to studies of Mars remote remote sensing data and analog Earth using VNIR spectroscopy and is initially funded for 3 years.

More information and applications (in french or english) at:
https://adum.fr/as/ed/voirproposition.pl?site=adumR&matricule_prop=30817#version  

Contact: Dr Jessica Flahaut, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Closing Date:June 15th, 2020

1) Recensement INSU des codes communautaires

    Comme discuté lors des séminaires de prospective INSU AA & TS 2019, l'INSU étudie la possibilité de créer un nouveau Service National d’Observation Transverse, voire une nouvelle Action Nationale d’Observation, regroupant de possibles tâches de service venant en soutien au développement de codes de simulation numérique d’intérêt collectif. Une telle labélisation aura pour vocation de stimuler les échanges entre développeurs concernant l’évolution des codes de simulation et la planification collective de leurs évolutions en lien avec la communauté d’utilisateurs ainsi que d’aider à structurer les activités en encourageant les contributions.

    Pour atteindre ces objectifs, l'INSU a besoin de faire un état des lieux exhaustif des codes de simulation numérique utilisés en astrophysique et modélisation de la Terre. Le PNP vous sollicite donc connaître les informations suivantes a propos des codes dont vous êtes responsables et que vous estimez pouvoir entrer dans le périmètre de ce type de labélisation :
nom et type de code (eg Monte Carlo, grille fixe, AMR, particules, PIC, méthode spectrale, etc.),
applications scientifiques limitées au champ d’expertise du PNP ou plus vastes,
estimation FTE développeurs limitée au champ d’expertise du PNP,
estimation communauté servie (FTE utilisateurs) limitée au champ d’expertise du PNP,
nombres d’heures de calcul utilisées par an (Mesocentres + Genci + Prace + international) limitée au champ d’expertise du PNP
une projection sur les ~5 ans à venir expliquant les évolutions attendues pour le code, les étapes (scientifiques ou techniques) importantes.
Comment est structurée l'activité autour du développement du code et de l'interaction avec sa communauté d'utilisateurs?
Quels sont les manques dans l'organisation actuelle autour du code de simulation et quels seraient les avantages qu'apporteraient une labellisation ?
    Dans ce recensement, merci de ne pas vous censurer et de vous limiter uniquement aux codes avec les plus larges communautés. En effet, la forme que prendra cette labélisation dépendra du paysage de codes de simulation et donc de l’état des lieux fourni à l'INSU.

Pourriez-vous SVP nous faire un retour pour le 3 juin: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Merci,


2) 11th Moscow International Solar System Symposium(11M-S3) | 5-9 October 2020 | Moscow, Russia | New symposium format

Dear Colleagues,

We remind you, 11M-S3 will be held in October 5-9, 2020 at Space Research Institute in Moscow. Taking into
account that it is difficult to forecast now medical situation in October  and  there still might  be some travel
restrictions related to the quarantine, we decided to keep all options to conduct 11M-S3
open. So the meeting will be held  both "face-to-face" and virtual format.

The Program  Committee cordially asks you to make registration on the website
ms2020.cosmos.ru with remark face-to-face or virtual participation (it can be changed later) and send us the
preliminary title of your presentation before JUNE 10, 2020. As it became very common these days,
participants who could not come to Moscow (for any reason) to participate
at the Symposium  will be able to participate on-line and present their reports via teleconference.

Certainly we hope on the best-to welcome you in Moscow but need to prepare the non-optimistic scenario.


Best wishes,

11M-S3 Program Committee
11M-S3 Organizing Committee
11M-S3 mailing list


3) Contrat doctoral au MONARIS - Sorbonne Université

Un contrat doctotal MRT à MONARIS, est ouvert sur le sujet suivant :
Spectroscopie rovibrationnelle d’hydrocarbures aromatiques polycycliques et de leurs hydrates :  un pont entre la phase  gazeuse et les poussières cosmiques par l’étude des processus de microhydratation.

La thèse démarrera au mois d'octobre 2020. Les étudiant(e)s intéressé(e)s peuvent  contacter l'encadrant par email (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) en envoyant un CV détaillé et une lettre de motivation.

Transmis par Pierre Asselin


4)  Poste permanent  exoplanète JWST/MIRI au CEA


Bonjour,

Nous voudrions porter à l’attention de la communauté française
l’ouverture en 2020 d’un poste permanent pour l’embauche d’un(e) chercheur(se) dans le
domaine exoplanètaire en soutien à JWST/Miri et Ariel au Département d’Astrophysique - UMR AIM
au sein de l'équipe Dynamique des Etoiles, des Exoplanètes et de leur Environnement (LDE3).

les details du poste peuvent être trouvés ici:
https://jobregister.aas.org/ad/e2243c2c

merci d’adresser vos candidatures (voir details des pièces à fournir dans le lien ci dessus) avant le 26 Mai 2020 minuit
à Pierre-Olivier Lagage
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Transmis par Sacha Brun


5) BIPM: Physicien H/F Métrologie du temps
Le Bureau international des poids et mesures (BIPM), organisation intergouvernementale scientifique située à Sèvres (92), recrute :

        Physicien H/F Métrologie du temps
        Date limite des candidatures : 31 août 2020 (minuit, heure de Paris)
        CDI – Temps complet
        Localisation : Sèvres, France
        Annonce disponible sous : https://www.bipm.org/utils/en/pdf/vacancy-time-physicist-2020.pdf

N’hésitez pas à partager cette offre au sein de vos connaissances, réseaux étudiants,…  !

Transmis par Laïla DELL'ORO
H.R. Service


6)  Doctorats et post-doctorat à l'Université de Lille sur l'étude d'astromatériaux
L'UMET, Université de Lille, ouvre deux sujets de thèse et un post-doc sur l'étude d'astromatériaux par microscopie électronique quantitative

Doctorant 1: Nanoanalyse d’astromatériaux par spectroscopie de perte d’énergie des électrons (EELS). La spectroscopie EELS en STEM est l'un des outils de nanoanalyse les plus puissants disponibles dans un microscope électronique. Le candidat retenu développera de nouvelles méthodes pour effectuer la caractérisation optique et chimique des astro-matériaux sensibles au faisceau par EELS. Les principaux objectifs sont de discerner la relation entre la nanostructure et les propriétés optiques de la surface des astéroïdes et de permettre la caractérisation des composés organiques à l'échelle nanométrique.

Doctorant 2: Nanoanalyse structurale d’astromatériaux par 4D-STEM. La méthode 4D STEM consiste en l’acquisition de diffraction électronique (2D) à l’échelle nanométrique sur une zone balayée (2D) de l’échantillon (2D). Des développements récents tels que les détecteurs d'électrons directs et de nouveaux algorithmes de traitement des données ont permis une quantité impressionnante de nouvelles applications en imagerie et en analyse nanostructurale des phases cristallines et amorphes. Le candidat retenu développera des méthodes pour déterminer le degré d'ordre et la cristallinité des astro-matériaux sensibles au faisceau et les appliquera à des échantillons de la mission Hayabusa2.

Post-Doctorant/ingénieur (2 ans): Développement d'applications par l’utilisation de détecteurs à électrons directs à pixels hybrides en microscopie électronique. Les détecteurs à électrons directs à pixels hybrides révolutionnent la microscopie électronique grâce à leur efficacité, leur vitesse et leur résolution sans précédent. Le candidat retenu développera de nouvelles applications en imagerie, en diffraction et en EELS avec un accent particulier sur les matériaux sensibles au faisceau. Cela impliquera des innovations dans l'acquisition de données et l'analyse de grands ensembles de données.

Plus de renseignements sont disponibles sur le lien suivant : http://umet.univ-lille1.fr/Uploads/get.php?id=129
Contact: Hugues Leroux, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


7) Postdoc Position at LPI; Mars 2020; Radiative Transfer

In the frame of NASA’s Mars 2020 mission, I am inviting applications for a Postdoctoral fellow in radiative transfer modeling in planetary atmospheres.

Details of the job ad can be found here: https://usra-openhire.silkroad.com/epostings/index.cfm?fuseaction=app.jobinfo&jobid=1041&source=ONLINE&JobOwner=992390&company_id=16640&version=1&byBusinessUnit=&bycountry=0&bystate=0&byRegion=&bylocation=NULL&keywords=&byCat=&proximityCountry=&postalCode=&radiusDistance=&isKilometers=&tosearch=yes&city

 SOME CONTEXT:

        The Postdoc would work under my supervision at the Lunar and Planetary Institute (Houston, TX), and the expected duration of the contract 2 years. The salary is very good given the relatively low cost of life of Houston.

        The postdoc will join me on the Mars Environmental Dynamics Analyzer (MEDA) science team of NASA’s Mars 2020 mission, and will participate in analysis and interpretation of measurements made by the Thermal Infrared Sensor (TIRS), one of the six environmental sensors comprising MEDA.

        TIRS will be measuring the broadband, upwelling and downwelling LW radiation at the surface, the reflected solar radiation at the surface, the ground temperature, and the near surface air temperature. More details on the TIRS instrument will be soon published on Measurement (we have two papers under review). In the meantime, please find attached our LPSC 2020 contribution (Eduardo is TIRS’ leading engineer and I’m responsible for TIRS’s science).

Transmis par Germán Martínez, Staff Scientist, Lunar and Planetary Institute

1) Annulation du colloque OHP - Colloquium : Planets of red dwarf stars

Conference website : https://ohp2020.sciencesconf.org/

Cher·e·s collègues,

Nous sommes au regret d'annoncer le report du Colloque Planets of red dwarf stars prévu à l'OHP du 27 septembre au 2 octobre 2020 en raison du confinement généralisé causé par l'épidémie de COVID-19.
Le colloque sera ré-organisé l'an prochain au second semestre 2021. Les nouvelles dates seront annoncées courant décembre.
Pour toute question, merci de contacter Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Nous espérons vous voir l'an prochain à l'OHP,

Le LOC

2) Annulation atelier CNES: "Quels liens unissent la chimie des objets interstellaires et la chimie prébiotique ?"
 

Bonjour à tous,

Du fait des problématiques de déplacement et de sécurité sanitaire liées au Covid'19, l'atelier que nous devions organiser au CNES en mai prochain est annulé.

En espérant pouvoir le reporter à une date ultérieure.

Bonne journée à tous.

Bien cordialement.

Grégoir Danger


3) Le spectrographe à haute-résolution HIRES pour l’ELT : expression d’intérêt de la communauté française

Nous sollicitons la communauté pour identifier les personnes intéressées dans le projet HIRES, le spectrographe à haute-résolution pour l’ELT.

HIRES est un instrument de deuxième génération de l’ELT. L’instrument est un spectrographe à haute-résolution (R = 100,000 et R = 150,000), avec aussi un mode IFU-SCAO. Il couvre le visible et le proche infra-rouge, exactement de 0.4 à 1.8 microns. Le design de phase A a laissé l’espace permettant de mettre en place des extensions, si le budget s’ouvrait en cours de construction comme plus tard dans la vie de l’instrument : bande U et K, et module de polarimétrie.


HIRES est un instrument polyvalent qui peut apporter des résultats clefs pour la caractérisation des exoplanètes, pour la physique théorique, pour la cosmologie, pour la physique stellaire. C’est le seul instrument qui a la possibilité de répondre à deux ambitieuses questions qui ont motivé la construction de ce grand télescope : la détection de signatures de vie dans des exoplanètes semblables à la Terre, et la détection directe de la re-acceleration cosmique.  Mais HIRES est un instrument qui couvre des intérêts scientifiques divers : transient extragalactiques, caractérisation des étoiles froides, étude des abondances du deutérium, recherche et caractérisation d’étoiles primitives, mesures des variations de la température du CMB, étude des disques protoplanétaires, recherche de trous noirs de petites masses, étude de la réionisation de l’univers,…

Ayant terminé avec succès la phase A en Mars 2018, le projet HIRES est fortement soutenu par l’ESO pour commencer ses travaux de pre-phase B. La phase B devrait commencer officiellement debut 2021. Actuellement, 5 instituts français sont engagés dans le projet : l’IPAG (contact : Xavier Bonfils), LAGRANGE (contact : Andrea Chiavassa), l’IRAP (contact : Pascal Petit), l’OHP et le LAM (contact : Isabelle Boisse). Nous cherchons dans ce cadre à rassembler la communauté scientifique française intéressée dans ce projet. Nous projetons d’organiser un workshop national fin 2020 (probablement en ligne).


Plus information sur le Consortium et l’instrument sont disponibles ici : http://www.arcetri.inaf.it/hires/index.html

Le White paper qui décrit les différents cas scientifiques : https://arxiv.org/ftp/arxiv/papers/1310/1310.3163.pdf

Si vous pensez que vous ne vous êtes pas déjà manifesté auprès des quatre représentants HIRES précédemment cités, nous vous invitons à exprimer votre intérêt en nous contactant : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


4) Call for nominations for WFIRST Science Interest Group (WSIG)

Voici une annonce qui peut intéresser au delà de la communauté des microlentilles, notamment pour les sonsages IR profonds et les naines brunes.

Dear Colleagues:

The Astrophysics Division of NASA’s Science Mission Directorate calls for nominations, including self-nominations, to serve on the WFIRST Science Interest Group (WSIG) for the Wide Field Infrared Survey Telescope (http://wfirst.gsfc.nasa.gov/).  This group will provide broad-based community input to NASA on the WFIRST project.  Its primary purpose is to assist NASA in ensuring that the interests of the scientific community are served by the WFIRST project in planning for and executing WFIRST development and operations.

Appointments will be for a period of up to three years for each selected candidate, although the terms at initiation will be staggered to provide an annual opportunity for cycling new members through the group.  A reasonable effort will be made to achieve a diverse group incorporating a variety of perspectives, including science focus, demographic, institutional, and career stage present in the broader astronomical community. WSIG members are expected to represent the community’s diverse views, and therefore expected to solicit actively those views from their colleagues.

WFIRST was the highest ranked large space mission in the 2010 decadal survey of astronomy and astrophysics, and it will be NASA’s next great observatory following the James Webb Space Telescope.  The mission comprises a 2.4m space telescope with a single science instrument, a camera with a 0.281 deg2 field of view for near-IR imaging and slitless spectroscopy.  It additionally features a technology demonstration instrument: a coronagraph designed for > 108starlight suppression, which will enable unprecedented observations of nearby giant exoplanets and circumstellar disks.  For wide field near-IR surveys, WFIRST is hundreds of times more efficient than the Hubble Space Telescope.  The observing program includes large area and time domain legacy surveys that will provide extraordinarily rich datasets for a wide range of research investigations, in addition to meeting WFIRST’s cosmology and exoplanet goals. WFIRST has completed its formulation phase and entered implementation in February 2020, and remains on schedule for launch in late 2025 or 2026.  

The WSIG will provide input to the WFIRST project and NASA HQ on the structure of future science team and investigation calls; user support functions and resources across the WFIRST project; considerations for defining and conducting the science program, including time allocation; and other science needs as requested by the project or program.  The WSIG shall report to the WFIRST Program Scientist and the WFIRST Project Scientist.  The group is expected to meet in person two times per year, with biweekly virtual meetings as needed.  Agendas of meetings shall be posted well in advance of meetings to encourage input from the community at any time.

Nominations, including self-nominations, for the WSIG should be submitted via email to Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..  Nominations must include both a cover letter and a one-page curriculum vitae together in a single PDF file.  The cover letter should provide a description of the nominee’s relevant WFIRST-related interests and qualifications for service on the WSIG.  The CV should summarize the nominee’s relevant background and area(s) of expertise.  Familiarity with space missions or astronomical instrumentation is not a prerequisite for the WSIG, as the group’s successful functioning depends on a diversity of backgrounds and viewpoints.  The deadline for receipt of nominations is May 29, 2020, with announcement of appointments anticipated by June 2020.  For further information, please contact Dominic Benford (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.), Jeff Kruk (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) and/or Julie McEnery (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.).

Nominations will only be accepted for scientists who reside at a U.S. institution for the period of the service, and are not currently members of the WFIRST project science staff or on the WFIRST Formulation Science Working Group.  There is no restriction on citizenship.  

We look forward to working with all of our stakeholders to continue a robust and compelling WFIRST mission.  

Sincerely,

Jeff Kruk (WFIRST Project Scientist)
Julie McEnery (Deputy WFIRST Project Scientist) and
Dominic Benford (WFIRST Program Scientist)


5)   Post-Doctorat exoplanète JWST/MIRI au CEA
Bonjour,

Nous voudrions porter à l’attention de la communauté française
l’ouverture en 2020 d’un poste permanent pour l’embauche d’un(e) chercheur(se) dans le
domaine exoplanètaire en soutien à JWST/Miri et Ariel au Département d’Astrophysique - UMR AIM
au sein de l'équipe Dynamique des Etoiles, des Exoplanètes et de leur Environnement (LDE3).

les details du poste peuvent être trouvés ici:
https://jobregister.aas.org/ad/e2243c2c

merci d’adresser vos candidatures (voir details des pièces à fournir dans le lien ci dessus) avant le 26 Mai 2020 minuit
à Pierre-Olivier Lagage
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Transmis par Sacha Brun


6) LMD/IPSL: Postdoctoral position opening to study Venus upper atmosphere with IPSL Venus GCM

The LMD Planetary Science team (Paris, France) is happy to announce an open postdoctoral position, starting in autumn 2020, for two years.
This position is opened in the context of the development of the Venus Climate Database funded by ESA, a new reference model for the atmosphere of Venus, based on the simulations done with the IPSL Venus GCM. These simulations will cover the altitude range from surface to exobase, near 250 km.
The studies proposed for this postdoctoral position will focus on the upper atmosphere of Venus, from the cloud-top to the thermosphere. Among the topics, the successful applicant will use available observations to validate the simulations in this region, work on the interpretation of these observations, and investigate the physical processes controlling dynamics from the upper mesosphere to the exobase. Comparison studies with other thermospheric GCMs could be proposed, to assess the robustness of these investigations.

Knowledge in planetary science and expertise in atmospheric dynamical modeling will be appreciated.
Work will be conducted at the Laboratoire de Meteorologie Dynamique premises on the Pierre & Marie Curie campus of Sorbonne Universite, Paris, France.
More details available at https://www.lmd.jussieu.fr/~sllmd/VCD/postdoc_LMD.pdf

Interested applicants should contact Sebastien Lebonnois: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

1) AO Télescopes nationaux 2020B  | DL: 5 mai 2020, midi (heure de Paris)


Vu les circonstances, la date limite de réponse à l’appel d’offre INSU pour les observations sur les télescopes de 2-m, OHP-193 et TBL, pour le semestre 2020B (http://programmes.insu.cnrs.fr/actualite/appel-doffres-demande-de-temps-sur-les-telescopes-nationaux-2e-semestre-2020/) est reportée au 5 mai 2020, midi (heure de Paris).


2) Appel à Candidatures pour les prix de la Société Française d'Exobiologie

La Société Française d’Exobiologie organise en 2020 l’attribution de deux prix récompensant des travaux dans le domaine de l’exobiologie/astrobiologie (ayant trait à l’origine de la vie, à ses conditions d’émergence, à son évolution précoce et à sa présence ou son émergence possible dans d’autres lieux de l’univers).
Un prix de thèse
Un prix jeune chercheur(se)
Dépôt des candidatures pour les prix  avant le 15 Juin 2020

Plus d'informations : http://www.exobiologie.fr/blog/2020/04/10/appel-a-candidature-pour-le-prix-de-these-et-le-prix-jeune-chercheur-sfe-2020/


3)  Post-Doctorat Systèmes Moléculaires Astrophysique et Environnement de l'Institut des Sciences Moléculaires d'Orsay


Dans le cadre du projet HEROES qui consiste à développer et exploiter deux nouveaux types de spectromètres à ultra-haute résolution dans la gamme THz, nous ouvrons un poste de post-doc au sein de l'équipe "Systèmes Moléculaires Astrophysique et Environnement" de l'Institut des Sciences Moléculaires d'Orsay. Le projet"HEROES" est une collaboration (qui a reçu un financement par l'ANR)  entre les laboratoires LPCA (Dunkerque), IEMN (Lille), l'ISMO et le centre de rayonnement synchrotron SOLEIL. De nombreuses campagnes de mesures sont programmées dans les différentes équipes participantes et, en particulier, sur la ligne AILES de SOLEIL.

Le poste est ouvert sur le portail emploi du CNRS (offre: UMR8214-BERUST-003):

https://emploi.cnrs.fr/Gestion/Offre/Default.aspx?Ref=UMR8214-BERUST-003


Cordialement,

Olivier PIRALI

Sous-catégories