Imprimer

1) SECOND Announcement of Opportunity (AO-2) for participation in the CHEOPS Guest Observers Programme
On Wednesday 4th, the second Announcement of Opportunity (AO-2) for participation in the ESA CHEOPS Guest Observers Programme opened. The call covers the period 26 March 2021 and 25 March 2022 and is open to scientists worldwide.

Full details, including all tools/manuals/information needed to prepare and submit observing proposals, can be found at:
https://www.cosmos.esa.int/web/cheops-guest-observers-programme/ao-2

The deadline for submission of proposals is 12:00 hrs GMT/13:00 hrs CET on 1 Dec 2020

2) Hypatia Colloquium: Early Career Astronomer series at ESO
In a time in which most of the planned international conferences and science events have been postponed or cancelled because of the COVID-19 pandemic, ESO is pleased to releasea new series of talks aimed at fostering the visibility and promoting the work of astronomers atan early stage of their career.
 
The new series called the “Hypatia Colloquium: Early Career Astronomer series at ESO” foresees a series of seminars to be scheduled on Tuesdays at 3pm (Garching time) during the months of February to June 2021.
 
PhD students and early postdocs (max 3 years from the PhD) working in any field of theoretical and observational astronomy and astrophysics are invited to apply to be nominated as speaker of the Hypatia Colloquium, by submitting an abstract through the dedicated form.
 
The closing date for this application round is 30 November 2020.
 
For more information, please check the dedicated web page or send an email to esohc (at) eso.org

3) Atelier "virtuel" PNP : Pôle de données “petits corps” | 18 Novembre 2020 |

Chères/chers collègues,

Le CNES et l’INSU ont le plaisir d’annoncer la tenue d’un atelier du Programme National de Planétologie le 18 Novembre prochain concernant les besoins scientifiques de la communauté française étudiant les “petits corps” qui se déroulera sur une journée (par teleconf).

Cette réunion a pour but de présenter le cadre du projet de création d’un pôle de données “Petits corps” en coopération avec les laboratoires scientifiques français intéressés et le CNES, qui vise à la valorisation des données de haut niveau produits par la communauté et à la pérennisation des services associés.

Seront abordés les sujets suivants :

La situation actuelle du projets, les besoins déjà identifiés, les cas d’utilisation qui en découlent les fonctions et services qui pourront être offerts par le pôle,
Les besoins scientifiques de la communauté, actuels et futurs en tant que fournisseur ou consommateur de données,
Les types de données (Astrométrie, photométrie, dynamique, spectrale, …) hébergés dans les différents laboratoires, les perspectives des projets à venir et les politiques (licence, contraintes d’utilisation, localisation,…),
Les interfaces externes (ou services) existantes ou en projet auxquelles le pôle devrait s’interfacer (ex: VESPA, PDS Nasa, moyens d'observation...).
Durant cette journée, chaque laboratoire/équipe impliqué dans l’étude des petits corps est invité à présenter en quelques minutes ses actions actuelles et ses besoins. Cette réunion n’aura pas pour objet ni discussion technique (protocole, format de donnée, ...), ni une discussion des futurs programmes de recherche mais plutôt une discussion scientifique sur la
valorisation des données de haut niveau produits par la communauté française.

A l'issue de cette réunion, nous souhaitons avoir avancé collégialement sur la spécification des besoins et une organisation de projet avec les ressources associées.

Merci d'entrer vos informations ici pour participer :

https://framaforms.org/atelier-virtuel-pnp-pole-de-donnees-petits-corps-1602768957

Nous espérons vivement vous compter parmi nous pour la réussite de ce projet.

Bien cordialement,

Anne Jean Antoine Piccolo (Pilotage du pôle "petits corps" au CNES)
Jean-Marc Petit (représentant PNP)
Paolo Tanga (responsable scientifique)


4) Europlanet 2024 RI Transnational Access --- Call for Applications for Free Access to Laboratories and Field Sites

Dear colleagues,

The second call for applications for the Europlanet 2024 Research Infrastructure (RI) Transnational Access (TA) programme opens on 10 November 2020. If you are interested in submitting an application, please consult the call page (https://www.europlanet-society.org/europlanet-2024-ri-ta-call-2020-2/) . You will have until 14:00 CET on 6 January 2021 to submit your application.

The TA programme supports all travel and local accommodation costs for European and international researchers to visit and conduct research at 24 accredited laboratory facilities in Europe (https://www.europlanet-society.org/europlanet-2024-ri/ta2-dplf/) and 5 planetary analogue field sites (https://www.europlanet-society.org/europlanet-2024-ri/ta1-pfa/) . The TA programme can support up to two researchers for each visit and can cover a time-period ranging from a few days to several weeks.

In addition, from this call on, the Korea Basic Science Institute (KBSI) will be offering access to 11 facilities in South Korea (https://www.europlanet-society.org/europlanet-2024-ri/ta2-dplf/#KBSI) . KBSI will be able to cover the cost of 8 to 10 projects from European scientists each year.

Please note that while the Europlanet 2024 RI TA programme is designed to primarily support planetary science and Earth science, applications from other research disciplines are also eligible and will be considered based on innovation and potential scientific and technological impact.

Depending on the evolution of the COVID-19 pandemic in 2021, the time period during which the TA visits can be undertaken may be extended to the end of 2022.

Finally, a virtual workshop will be organised on 3 December, from 10:00 to 13:00 CET, to help applicants to submit high quality proposals. Participants will have the chance to talk to the TA programme organisers, learn about the full procedure, be given some useful tips and hear about successful projects. Participation is free – just register on the Europlanet Society's website (https://www.europlanet-society.org/) .

Planetarily yours,
The Europlanet Society & Europlanet 2024 Research Infrastructure
https://twitter.com/europlanetmedia
https://www.facebook.com/europlanetmedia
https://www.youtube.com/channel/UC7rd9lqUN0bOn3i72pJpFyw
https://www.europlanet-society.org/


5) Colloque recherche et innovation responsable du 15 janvier 2021

Bonjour
 
Veuillez trouver ci-joint le save the date ainsi que le programme prévisionnel (en lien ci-dessous) du colloque ‘Pour une recherche et une innovation responsables’, organisé le 15 janvier 2021 au Museum d’Histoire Naturelle (à distance ou en format hybride).
 
Organisé par un collectif associant la CPU, la CGE, le CNRS, l’ADEME, le CIRAD, l’UGA, l’Ifremer, l’INRAE, l’INSA et TBS, et associant des représentants d’universités, grandes écoles et organismes nationaux de recherche, ce colloque a notamment pour mission de présenter les résultats de travaux menés depuis 2018 pour promouvoir et qualifier une Recherche et une Innovation Responsables - (R&I)R.
 
L'ambition de ce groupe de travail est de permettre aux Universités, Grandes écoles et Organismes nationaux de recherche de :
i) Contribuer à la feuille de route nationale pour l'Agenda 2030 en développant une science au service des Objectifs du Développement Durable (ODD) et en concevant des parcours et des dispositifs éducatifs autour des ODD ;
ii) Contribuer aux 20 mesures concrètes pour des Services publics écoresponsables, désormais obligatoires, en mettant en œuvre des pratiques accélérant la transition écologique des services ESRI dans leur fonctionnement et leurs missions ;
iii) Créer une communauté apprenante de la recherche et de l'innovation autour de l'exercice de la responsabilité de l'ESRI en matière de transitions/transformations sociétales.
 
Consignes d’inscription :
« Les personnes ne disposant pas déjà d’un compte (HAL) ou d’un compte sur sciencesconf.org, plateforme qui héberge le site internet d’inscription au colloque, devront d’abord y créer un compte et attendre la confirmation par mail de cette création de compte pour finaliser leur inscription sur le site du colloque. Les personnes qui disposent déjà d’un compte sur scienceconf.org ou d’un compte HAL sont invitées à utiliser ce compte pour s’inscrire au colloque »
Adresse du site d’inscription en ligne et de consultation du programme : https://riresponsables.sciencesconf.org/
 
N’hésitez pas à relayer cet évènement au sein de vos établissement. Pour toute question, nous vous invitons à contacter Céline Leroy, chargée de mission transition écologique et énergétique à la CPU (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.).


6) Prix de these 2021 en radiosciences (echeance : 18/12/2020)

Bonjour,

URSI-France (comité français de l'Union Radio Scientifique Internationale, sous l'égide de l'Académie des Sciences) renouvelle l'appel à prix de thèse en radiosciences, destiné à récompenser annuellement des travaux de doctorat d’excellente qualité, s’inscrivant dans un ou plusieurs des 10 domaines scientifiques (commissions) de l’URSI :

www.ursi-france.org > URSI-France > Prix de thèse en radiosciences

Le comité sélectionnera plusieurs nominés, la décision finale aura lieu après une courte présentation effectuée par ceux-ci. La remise du prix aura lieu lors des journées scientifiques 2021 d'URSI-France (mars 2021), en présentiel si la situation du coronavirus le permet.

L’ensemble des nominés se verront proposer de rédiger un article dans le « Radio Science Bulletin » de l’URSI.

Je vous saurais gré de diffuser l'appel à candidature ci-joint au sein de votre laboratoire ou de votre Ecole Doctorale (y compris si possible vers les laboratoires pertinents), à l'intention des jeunes docteurs et doctorants proches de la soutenance (diplômés entre le 1er novembre 2019 et le 31 octobre 2020).

>> L'échéance pour le dépôt du dossier est le 18 décembre 2020.

Un affichage largement lisible de l'affiche jointe serait également bienvenu.


Bien cordialement.

Alain Sibille
URSI-France, secrétaire général
www.ursi-france.org


7) Poste d'ingénieur de recherche sur la modélisation des climats de la planète Mars

Le Laboratoire de Météorologie Dynamique (LMD, Institut Pierre Simon Laplace, CNRS) recherche un Ingénieur de recherche CDD pour ses études sur la planète Mars. L’ingénieur contribuera au développement de modèles numériques de climat qui permettront d’étudier les environnements passés de Mars et ainsi mieux comprendre sa géologie et son habitabilité. Ce travail se place dans le cadre du projet européen (ERC) « Mars Through Time ».

Contexte: Le LMD est spécialisé dans l'étude de la physique de l'atmosphère et du climat (modélisation numérique et observations). L'équipe Planétologie y étudie l'environnement sur les autres planètes (Mars, Vénus, planètes géantes, Titan, Pluton, planètes extrasolaires…). Elle est très impliquée dans des missions spatiales de la NASA, de l'ESA et du CNES.

- Profil recherché :

Ingénieur Grande École ou Docteur de l'université motivé par le rôle d'ingénieur de recherche et le travail en équipe. Solide connaissances en sciences physiques et bonne maîtrise de l'informatique et du calcul scientifique (environnement Linux. Calcul intensif sur supercalculateurs. Langages et outils: Fortran, logiciels de traitement et visualisation. Bash, Python). Compétences en sciences de l'atmosphère et expérience avec des modèles météorologiques appréciées. Très bon niveau d'anglais écrit et parlé requis.

- Lieu de Travail : Sorbonne Université, Place Jussieu, Paris 5eme.

- Premier contrat d'un an, renouvelable sur plusieurs années.

- Plus d'information et Candidature à déposer sur: https://bit.ly/34Yk8LC

- Pour toute information, contacter:
François Forget: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Ehouarn Millour: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

8) Thèses, HDR et Séminaires

    a) Soutenance de thèse Elodie Lesage | 25 novembre 10:00 | GEOPS
Bonjour à tous,

J’ai le plaisir de vous inviter à ma soutenance de thèse intitulée « Etude du cryovolcanisme sur Europe», le mercredi 25 novembre, à 10h. En raison des mesures sanitaires actuellement en vigueur, la soutenance se déroulera entièrement virtuellement. Elle sera accessible en suivant ce lien :

https://eu.bbcollab.com/guest/2041e847756c4104bb65edad9b19ee6b

Ce lien vous permet d’accéder à la salle de soutenance. Cette soutenance est publique et vous pouvez donc diffuser ce lien à toute personne intéressée par le sujet.

Le jury est composé de :

M. Sébastien RODRIGUEZ (IPGP) - Rapporteur
M. Gabriel TOBIE (LPG) - Rapporteur
Mme Anne DAVAILLE (FAST) - Examinatrice
Mme Sarah A. FAGENTS (HIGP) - Examinatrice
M. Frédéric SCHMIDT (GEOPS) - Directeur de thèse
Mme Hélène MASSOL (GEOPS) - Co-directrice de thèse

Résumé de la thèse :

«     Europe est une lune de Jupiter couverte de glace d’eau, et abritant un océan interne global d’eau liquide d’une centaine de kilomètres d’épaisseur. L’intérieur d’Europe est réchauffé par les forces de marées induites par la présence de Jupiter, qui fournissent une quantité d’énergie suffisante à maintenir une activité géologique vigoureuse sur ce satellite. La surface d’Europe est très jeune avec un âge estimé à 70-90 Ma, ce qui démontre son ressurfaçage récent. De nombreuses structures géologiques ont été identifiées à la surface d’Europe, et certaines comme les plaines lisses, les dômes ou les dépôts sombres pourraient indiquer la présence de réservoirs d’eau liquide ou de saumures (cryomagma) stockés dans la couche de glace.
    Nous proposons dans cette thèse un modèle d’éruption cryovolcanique depuis un réservoir de cryomagma contenu dans la couche de glaces. Le moteur de l’éruption est la surpression générée dans le réservoir par le gel du cryomagma, qui peut être suffisante pour entrainer la fracturation de la couche de glaces sus-jacente et laisser les cryolaves se répandre en surface. Ce modèle prédictif permet de connaître les caractéristiques d’une éruption telles que sa durée et le volume de cryolave émis en surface en fonction de la profondeur du réservoir. Il permet aussi d’évaluer la pression dans le réservoir et la vitesse du fluide s’en échappant au court de l’éruption. Nous avons testé l’influence de la composition du cryomagma et de la rhéologie de la couche de glace sur la faisabilité d’une éruption Nous avons notamment modélisé la déformation d’un réservoir contenu dans une couche de glace viscoélastique.
     Quelques images d’Europe prises par la sonde Galileo dans les années 1990 montrent des structures lisses quasi-circulaires que nous interprétons comme de possibles écoulements de cryolaves à la surface. Nous avons souhaité utiliser le volume de ces objets afin de contraindre notre modèle d’éruption. Pour ce faire, nous avons généré des modèles numériques de terrain (MNT) de ces images grâce à la photoclinométrie, et plus particulièrement avec l’AMES StereoPipeline (ASP) fourni par la NASA. Nous avons porté une attention particulière à l’estimation des incertitudes sur les MNT en menant une étude de sensibilité de l’ASP. Nous avons pu mesurer le volume de quatre plaines lisses, et en déduire la taille des réservoirs de cryomagma requis pour les créer lors d’éruptions.
    Les missions JUICE (ESA) et Europa Clipper (NASA) devraient partir dans les prochaines années et permettront une étude plus poussée de la surface d’Europe. Cette thèse a pour vocation d’aider à la sélection des zones les plus susceptibles de présenter des bio-signatures en vue de ces missions. Les plaines lisses étudiées dans cette thèse peuvent possiblement représenter des zones d’échange d’eau liquide entre la surface et la sub-surface d’Europe, et sont donc d’un grand intérêt pour l’exploration future de cette lune. »

Amicalement,

Elodie Lesage