Imprimer

1) EPSC 2020 goes virtual | 21 Septembre - 9 Octobre


Nous vous invitons à soumettre vos contributions pour le prochain EPSC 2020 qui se déroulera de façon virtuelle du 21 Septembre au 9 Octobre 2020 (https://www.epsc2020.eu/). Nous attirons plus particulièrement votre attention sur les sessions relatives aux exoplanètes, et aux lunes glacées. L'inscripition sera gratuite pour les membres de la Europlanet Society.

EXO4
Exoplanet observations, modelling and experiments: Characterization of their atmospheres

The field of extrasolar planets is one of the most rapidly changing areas of astrophysics and planetary science. Ground-based surveys and dedicated space missions have already discovered more than 4000 planets with many more detections expected in the near future. A key challenge is now the characterisation of their atmospheres in order to answer to the questions: what are these worlds actually like and what processes govern their formation and evolution?

To answer these questions, a broad range of skills and expertise are required, stretching from Solar System science to statistical astrophysics, from ground-based observations to spacecraft measurements, and atmospheric/interior/orbital modelling. The numerous studies conducted in the past twenty years have unveiled a large diversity of atmospheres. The next generation of space and ground based facilities (e.g. E-ELT, JWST, and ARIEL) will characterise this multifarious population in stunning detail and challenge our current understanding. Both theoretical works and experimental measurements are required to prepare for such a change of scale.


We would like to encourage all people interested in this topic to submit an abstract, in particular early career scientists.

The deadline for abstract submission is *** 24 June 2020, 13:00 CEST ***.

Information on how to submit an abstract can be found at the following link: https://www.epsc2020.eu/abstract_management/how_to_submit_an_abstract.html

Sincerely yours,

Olivia Venot, Monika Lendl, Giuseppe Morello, Vivien Parmentier, Ingo Waldmann

--------------------------

OPS4  « Icy ocean worlds: Past and future explorations »

Conveners: Gabriel Tobie, Carly Howett, Alice Lucchetti, Frank Postberg, Federico Tosi

Session Description : The exploration of the outer solar system by Galileo at Jupiter, Cassini-Huygens at Saturn, and New Horizons at Pluto-Charon, hasrevealed that several icy worlds harbor a subsurface salty ocean underneath their cold icy surface. By flying through the icy-vapor plume erupting from Enceladus' south pole, Cassini proceeded for the first time to the analysis of fresh materials coming from an extraterrestrial ocean, revealing its astrobiological potentials. Even if there is no direct evidence yet, similar oceanic habitats might also be present within Europa, Ganymede and Titan, which will be characterized by future missions currently under development for the exploration of icy Galilean moons (JUICE, Europa Clipper) and of Saturn’s moon Titan (Dragonfly).

Understanding these ocean worlds requires input from a variety of scientific disciplines: planetary geology and geophysics, atmospheric physics, life sciences, magnetospheric environment, space weathering, as well as supporting laboratory studies, numerical simulations, preparatory studies for future missions and technology developments in instrumentation and engineering. We welcome abstracts that span this full breadth of disciplines required for the characterization and future exploration of ice-covered ocean worlds.

The new deadline for abstract submission is *** 24 June 2020, 13:00 CEST ***.

Information on how to submit an abstract can be found at the following link: https://www.epsc2020.eu/abstract_management/how_to_submit_an_abstract.html

Looking forward to meeting you virtually !

Thanks,
Gabriel, Carly, Alice, Frank, Federico

-------------------------
Inscription offerte pour l'EPSC pour les membres d'Europlanet Society!

Pour rappel, il n'y aura pas de frais de participation pour les membres d'Europlanet Society si vous souhaitez participer au congrès virtuel l'Europlanet Science Congress 21 September – 9 October 2020 https://www.epsc2020.eu/

La date limite est 24 juin pour soumettre un abstract. Ce sera une colloque virtuelle hybride avec des événements asynchrones et en temps réel. La partie asynchrone durera trois semaines (21 septembre - 9 octobre) et comprendra des exposés oraux (présentations vidéo préenregistrées de 10 minutes) et des affiches virtuelles (présentations PDF avec des options interactives). Les événements en direct seront axés sur des dates originales (27 septembre - 2 octobre) mais certains peuvent également être programmés en 1ère semaine (à partir du 21 septembre). Les sessions en direct auront lieu dans des plages horaires du matin et de l'après-midi d'une durée maximale de deux heures, afin de ne pas trop épuiser les participants, et de favoriser l'accès des participants américains et asiatiques. Les sessions ne seront accessibles qu'aux participants inscrits. Les événements en temps réel comprendront: les keynotes, les remises de prix, l'Assemblée générale, des interviews, des formations, etc.

Frais d'abstract 50 euros (pas de réduction). Il n'y aura pas de frais de participation pour les membres d'Europlanet Society (https://www.europlanet-society.org/join-the-europlanet-society/) sinon frais d’inscription sont 30 euros (réduit pour les étudiants, les amateurs et les retraités).


2) Présentation du prix pro-amateurs GEMINI SAF-SF2A le 24 juin 19H00 à l'équipe portée par Alexandre Santerne

Le prix Gemini 2020 a été attribué à la candidature « Détection et Suivi d’Exoplanètes par des Astronomes Amateurs » portée par Alexandre Santerne du Laboratoire d’Astrophysique de Marseille & de l’Université Aix-Marseille avec les amateurs Pierre Barroy, Hubert Boussier, Matthieu Conjat, Emmanuel Conseil, Jean-Christophe Dalouzy, Bruno Dauchet, Stéphane Ferrafiat, Didier Laloum, Anica Lekic, Jean-Claude Mario, Patrick Martinez, Valère Perroud, Jean-Bernard Pioppa, René Roy, Anaël Wünsche , et avec le professionnel Jean-Pierre Rivet.

Alexandre Santerne fera une présentation de ce projet durant un  webinaire zoom le 24 juin 19H00, peu après la remise du prix par les présidents de la SAF et de la SF2A.
Pour y assister, veuillez vous inscrire :

https://us02web.zoom.us/webinar/register/WN_EpPdGDMtR9C5d5b9dXj96g

Après votre inscription, vous recevrez un e-mail de confirmation contenant les instructions pour rejoindre le webinaire.

Transmis par Fabrice Herpin pour la SF2A et la SAF

3) New developments in High Resolution Molecular Spectroscopy and outreach to modern applications | Les Houches | 29 mai - 3 juin 2022

Chers collègues,
Ce message est pour vous informer que notre atelier international "New developments in High Resolution Molecular Spectroscopy and outreach to modern applications" a été reprogrammé du 29 mai au 3 juin 2022 à l'école de physique des Houches.

Cela semble loin mais parfois le temps passe vite...

Le site web (https://spectro-houches.sciencesconf.org/) restera actif pendant les prochains 2 ans et j'y posterai régulièrement des mises à jour.
Amicalement,
Martin


4) Europlanet Public Engagement Funding Scheme

L'appel à candidatures dans le cadre du programme de financement pour l'engagement public Europlanet 2020 est désormais ouvert et se termine le 24 juin 2020. Europlanet accorde des subventions comprises entre 5000 et 15 000 euros pour financer des projets visant à engager le public dans les sciences planétaires. À travers le programme de financement, Europlanet vise à encourager de nouvelles façons de partager la science planétaire avec différents types de publics à travers l'Europe (et au-delà) pour créer des initiatives socialement impactantes qui combinent la recherche, l'apprentissage, l'innovation et le développement social.
https://www.europlanet-society.org/outreach/funding-scheme/#Call


5) Nominations "Europlanet Prize for Public Engagement 2020"

Les nominations sont ouvertes pour le "Europlanet Prize for Public Engagement 2020". Les dossiers sont souhaitées avant le 24 juin. Le prix Europlanet vise à reconnaître les réalisations dans l'engagement des citoyens européens dans les sciences planétaires et à rehausser le rayonnement de la communauté scientifique. Il est décerné à des individus ou des groupes qui ont développé des pratiques innovantes et profondes d'impact social dans la communication des sciences planétaires et dont les efforts ont contribué de manière significative à un engagement public plus large avec les sciences planétaires en termes d'inspiration, d'apprentissage et de pertinence pour leur vie quotidienne. Pour soumettre un nomination, c'est ici: https://www.europlanet-society.org/prize/#Nominations

6)  Une formation en webinaire financée par Europlanet 2024 Research Infrastructure (RI), de Melanie Troppe
Alors que nous entrons dans la «nouvelle normalité», nous devrons penser à transmettre nos messages et nos recherches plus souvent qu'auparavant et nous sommes heureux de pouvoir offrir la possibilité de cette formation à ceux qui le souhaitent. Le cours donne non seulement un aperçu technique de la plate-forme, mais également un élément de diffusion didactique de votre contenu de webinaire, c'est-à-dire la fourniture virtuelle d'informations et la façon de maintenir votre public engagé.Comme indiqué dans le tableur ci-dessous, Melanie Troppe a proposé des sessions jusqu'à fin juillet : https://docs.google.com/spreadsheets/d/1n0UWRicJ-lkCDX-gGfsYL1zqyd9vMljx-KIIMyU-Zeg/edit#gid=0
Veuillez saisir uniquement votre nom et votre adresse e-mail dans une seule cellule. Généralement, les formations sont pour Go2 le lundi et pour Zoom le vendredi. Nous demandons 5-7 participants par session si possible.


7)  Virtual International Symposium on Molecular Spectroscopy | Zoom | June 22-26, 2020 |


NISMS is meant to highlight the work of early career researchers and provide an opportunity to share their work with a broader scientific audience, just like ISMS. A formal schedule and abstract book will be sent out in the following weeks, please register using the form here if you are interested in attending the meeting and receiving further information.

List of Confirmed Speakers
Celina Bermudez, Consejo Superior de Investigaciones Científicas,
The GACELA set up: a different approach to construct a broadband Fourier transform millimeter-wave spectrometer
Johannes Bischoff, Fritz-Haber-Institut der Max-Planck-Gesellschaft
A new experiment for the study and control of chiral molecules using high resolution electronic and microwave spectroscopy
Jasmin Borsovsky, University of New South Wales
Exploring the dissociation of C2
Hayley Bunn, Emory University
The chemical pathways of O(1D) insertion into methylamine (CH3NH2)
Justin Chaillot, University of Grenoble Alpes
Laser stabilization for accurate cavity ring down spectroscopy: application to molecular isotopic ratio
Bryan Changala, JILA/University of Colorado, Boulder
Optical pumping and rotational energy transfer in C60 fullerene
Olivia Chitarra, University of Paris Saclay
The pure rotational spectrum of hydroxymethyl radical reinvestigated to enable its interstellar detection
André Eckhardt, Center for Astrophysics | Harvard & Smithsonian
Spectroscopic characterization of intermediates in the abiotic formation of biomolecules
Thomas Hearne, Rennes University
Rotational spectroscopy with cold gas flows for kinetics studies
Stephen Kocheril, Brown University
Aromaticity in metallaborocycles
Zachariah Levey, University of New South Wales
Spectroscopic investigation of the phenalenyl radical
Aravindh Nivas Marimuthu, Radboud University
Laboratory gas-phase vibrational spectra of [C3H3]+ isomers and isotopologues by IRPD spectroscopy
Charles Markus, I. Physikalisches Institut, Universität zu Köln
High-resolution double resonance action spectroscopy in ion traps: Vibrational and Rotational Spectroscopy of CH2NH2
Mattia Melosso, University of Bologna
Far-infrared laboratory spectroscopy of aminoacetonitrile and first interstellar detection of its vibrationally excited transitions
Noureddin Osseiran, Lille University
Microwave spectroscopy study supported by quantum chemistry calculations of Limonaketone, a key oxidation product of limonene
Sederra Ross, University of Massachusetts, Boston
Electronic Spectroscopy of cis- and trans-meta-vinylbenzyl radicals
Anthony Roucou, Université catholique de Louvain
TBA
Shefali Saxena, King's College, London
Isolated 1,4-Napthoquinone and its step-wise microsolvation in the gasphase: structure and binding by rotational spectroscopy
Weslley Silva, University of Manitoba
Role of primary and secondary non-covalent interactions in the monohydrated complexes of small heterocycles such as trimethylene oxide and sulfide
J. H. Westerfield, UC Davis
Re-Examination of the Rotational Spectrum of Methyl tert-Butyl Ether
Maria Zdanovskaia, University of Wisconsin, Madison
Rotational spectroscopy of 2-cyano-1,3-butadiene: a molecule of astrochemical relevance
Oliver Zingsheim, I. Physikalisches Institut, Universität zu Köln
Millimeter- to millimeter-wave double resonance spectroscopy

Following the ISMS format, presentations will be 15 minutes each, with roughly 4 talks each day. We know many of you live all over the world, which makes finding an ideal time for all to attend quite difficult. Our aim is that 4 days will be matching US/EU time zones, with one day matching Pacific time zones (Australia, India, etc.)  If you have any questions please contact a member of the organizing committee.

We look forward to seeing you all soon!

NISMS Organizing Committee,
Stephen Kocheril
Kelvin Lee
Marie-Aline Martin-Drumel


8) Thèse financée à l'ISMO (Paris-Saclay): Spectroscopie de photoionisation de radicaux d’intérêt astrophysique dans l’ultraviolet du vide

Description du projet de thèse
L'évolution de la matière diluée dans les milieux astrophysiques (milieu interstellaire, atmosphères planétaires, coma des comètes) est le résultat d'une photochimie très complexe faisant intervenir un grand nombre d'espèces stables et radicalaires en phase gazeuse. Cette photochimie est en particulier induite par le rayonnement galactique ou par le rayonnement solaire dans le domaine spectral de l'ultra-violet du vide (VUV, l < 200 nm). Une bonne compréhension de cette évolution nécessite une modélisation précise de la photophysique de ces milieux en prenant en compte l'ensemble des réactions et des processus photo-induits. Parmi ceux-ci, la photoionisation est une étape très importante qui va, à partir de molécules stables ou radicalaires, générer des espèces ioniques très réactives qui vont initier des réseaux complexes de réaction ion-molécule.

L’objectif principal du projet de thèse, de nature expérimentale, est de fournir des données de laboratoire fiables et inédites à la communauté des astrophysiciens et des planétologues concernant la photoionisation VUV de radicaux afin d’obtenir de nouvelles données sur la structure (ro)vibronique des cations d’espèces radicalaires. L’approche expérimentale choisie combinera des expériences avec la ligne DESIRS du synchrotron SOLEIL et avec le nouveau laser VUV à haute résolution de l’ISMO. L’étude de la structure (ro)vibronique de ces cations, quasiment inaccessible par spectroscopie directe dans l’ion, sera possible en induisant une transition VUV de photoionisation à partir du radical neutre. Les espèces visées sont des composés carbonés ou azotés tels que CH+, CH3+, CN+ ou C3N+. Un effort important sera consacré à la photoionisation du radical azide N3 afin de confirmer de manière irréfutable l’existence de 2 isomères pour guider de futures détections dans le milieu interstellaire.

Lieu de la thèse et environnement de travail

La thèse se déroulera en majorité à l’Institut des Sciences Moléculaires d’Orsay (ISMO), dans l’équipe SYSTEMAE (voir le site web : http://www.ismo.u-psud.fr/spip.php?rubrique28), sous la co-direction de Séverine Boyé-Péronne (Professeure à l’Université Paris-Saclay) et Bérenger Gans (Chargé de recherche au CNRS).

Le/la doctorant(e) bénéficiera des infrastructures de l'ISMO ainsi que du support des services techniques du laboratoire (service mécanique, instrumentation, électronique, informatique). Il/elle interagira avec plusieurs collaborateurs (France, Belgique, USA).

Le montage expérimental au cœur du travail de thèse vient d’être finalisé, et l’étudiant(e) aura l’opportunité de travailler avec le seul laser haute-résolution dans l’ultraviolet du vide
 disponible en France. En parallèle, des expériences seront réalisées de manière complémentaire auprès de la ligne DESIRS du synchrotron SOLEIL, pendant quelques jours chaque semestre (des demandes de temps de faisceau seront déposées régulièrement).